La livraison est GRATUITE sur tous nos bijoux en boutique

L'arbre Yggdrasil

L'arbre Yggdrasil

Yggdrasil est le nom donné à l’arbre-monde, l’élément central de la cosmologie nordique. Dans la mythologie nordique, ils existent neuf mondes qui sont tous reliés les uns aux autres par le frêne géant Yggdrasil. Les dieux d’Asgard se déplacent d’un monde à l’autre en empruntant le Bifröst, le pont arc-en-ciel. L’arbre géant de la mythologie scandinave est un élément central des neuf mondes représentés dans la littérature nordique médiévale.

Cet article présentera les différents aspects de l’arbre de vie Yggdrasil tel qu’il est décrit dans les textes traditionnels scandinaves.

Dans un premier temps, il sera question de découvrir la signification des arbres dans les anciennes cultures scandinaves et germaniques.

Ensuite, nous découvrirons les neuf mondes qui existent au sein même du frêne géant.

Par la suite, il sera question des différents animaux qui peuplent l’arbre-monde et qui sont mentionnés au sein même des textes scandinaves tels que l’Edda poétique.

Enfin, nous verrons les secrets que recèlent les racines d’Yggdrasil.

La signification des arbres dans les cultures anciennes

Dans de nombreuses cultures anciennes, systèmes mythologiques et mythes religieux, les arbres se voient attribuer une signification particulière. Ils constituent bien souvent des représentations symboliques complexes, ainsi que des symboles de fertilité et de vie.

Les arbres sont souvent interprétés de manière symbolique, notamment en raison de leur position intermédiaire entre le royaume des cieux et le royaume de la terre. Étant solidement ancrées dans le sol, leurs branches tendent constamment à atteindre les hauteurs.

Si l'arbre le plus connu dans le domaine biblique et religieux est l'arbre de la connaissance, la tradition de la mythologie nordique et germanique voit également un arbre important au centre de sa vision du monde : Yggdrasil, le frêne du monde.

Bague Yggdrasil

L'arbre du monde

L'idée d'un arbre-monde ou d’un arbre symbolisant le cosmos se retrouve dans les vieilles traditions de nombreux peuples et dans les mythologies les plus diverses.

Il incarne symboliquement l'ordre des mondes qui le constituent et relie les différents niveaux entre eux. Dans la plupart des cultures préscientifiques, cette vision du monde est divisée en trois parties : le ciel ou le monde des dieux, le monde terrestre et le monde souterrain.

De manière similaire, le frêne Yggdrasil est à la fois l’arbre du monde, un support céleste et l’axe du monde autour duquel gravitent les neuf mondes qui composent les différents royaumes décrits dans la très riche mythologie scandinave, et que nous verrons plus en détail dans la suite de l’article.

Dans la mythologie germanique, le frêne Yggdrasil ou l'arbre du monde, comme on l'appelle aussi, représente un système composé de significations et de symbolismes divers.

Ainsi, le frêne fonctionne comme un arbre mondial qui relie les différents mondes entre eux et représente leur centre. De plus, Yggdrasil est également considéré comme un pilier du ciel, puisque selon la croyance germanique, les branches de l'arbre soutiennent et tiennent la voûte du ciel.

En plus de relier les mondes entre eux, Yggdrasil en constitue l’axe central. Selon ces idées, le ciel, le monde du milieu et le monde souterrain sont tous reliés par Yggdrasil qui constitue l’axe central.

L'arbre Yggdrasil est considéré comme un arbre à feuilles éternelles et symbolise donc la vie et la fertilité. Mais lorsque surviendra Ragnarök, le frêne commencera à dépérir. Ce changement brusque qui affectera l’arbre géant constitue ainsi l'un des nombreux signes menaçants qui annoncent le début du crépuscule des dieux.

Yggdrasil comme arbre de la connaissance

En tant qu'arbre, Yggdrasil correspond également à une figure de transformation et de mort, un cycle naturel de vie et de mort que les anciens Scandinaves pouvaient clairement remarquer chaque année lorsque les arbres perdaient leurs feuilles à l’automne, puis renaissaient de nouveau au printemps.

Mais l'arbre-monde viking est également un symbole de connaissance. L’âge des arbres en fait des symboles porteurs d’une grande sagesse. Ils symbolisent des êtres présents depuis des siècles, voire même des milliers d’années pour certaines espèces d’arbres. En cela, ils sont considérés comme porteur de savoirs anciens.

Selon un passage de l’Edda poétique, Odin s'est un jour pendu à Yggdrasil en guise de sacrifice pour accéder au savoir caché sous les racines du frêne du monde:

« Je fus pendu, je le sais

À l’arbre battu du vent,

Neuf jours et neuf nuits.

Je fus frappé d’une lance

Et donné à Odin Sacrifié moi-même à moi-même. »

Odin Yggdrasil

C’est à la suite de ce rituel initiatique qu’Odin acquit le savoir mystique des runes. Dans ce contexte particulier, Yggdrasil symbolise un arbre qui renferme la connaissance.

Les neuf mondes qui composent Yggdrasil

Les neufs mondes de l'arbre de vie Yggdrasil

Yggdrasil, en tant qu’arbre-monde, abrite chacun des neuf mondes relatés dans la mythologie nordique.

Voici la liste de ces mondes et une courte description des êtres qu’ils les peuplent.

Asgard

Il s’agit de la ville où résident les dieux Ases. C’est ici que vivent Odin, Thor, Heimdall et les nombreuses autres divinités du panthéon nordique. Le lieu est protégé par une puissante muraille construite par un géant et on ne peut y accéder qu’en empruntant le Bifröst, le pont arc-en-ciel qui permet aux dieux de voyager entre les mondes.

Vanaheim

Ce monde est celui des dieux Vanes ou Vanir, les divinités mineures de la mythologie nordique. C’est notamment là que se situe la demeure de la déesse Freya ainsi que de son frère jumeau Frey, le plus puissant des dieux Vanes.

Alfheim

Ce monde est la demeure des elfes lumineux. De belle apparence et courtois de nature, ce sont eux qui ont inspiré les elfes présents dans le fantastique univers imaginé par le romancier J.R.R. Tolkien dans son Seigneur des Anneaux. Dans la mythologie scandinave, Skirnir, le serviteur du dieu Frey, est lui-même un elfe.

Svartalfheim

Littéralement le monde des elfes noirs, il est parfois considéré comme le royaume des nains, ces habiles forgerons qui ont produit des objets et symboles vikings aussi mythiques que la lance Gungnir et le marteau de Thor. Ce monde porte également parfois le nom de Nidavellir.

Midgard

Ce monde-ci est le royaume des humains. C’est le monde dans lequel nous vivons. Selon la tradition nordique, le monde de Midgard, qui signifie le monde du milieu, est entouré par les océans. Les eaux de ces océans sont retenues ensemble par le serpent de mer géant Jormungandr. Cette créature est si grande qu’elle peut entourer le monde entier et le retenir en se mordant la queue.

Le symbole du serpent Jormungandr est représenté sur plusieurs de nos bijoux et notamment sur la bague qui porte son nom.

Jötunheim

À l’est de Midgard se situe le Jotunheim, le monde glacial où résident des géants du givre et les trolls. C’est là que vivent les ennemis jurés des dieux. Selon l’Edda poétique, Thor y faisait régulièrement des expéditions punitives afin d’y chasser les géants qui menaceraient Asgard et Midgard.

Helheim

Ce monde est celui qui correspond à ce que d’autres religions ou traditions qualifient d’enfer. C’est ici qu’aboutissent toutes les personnes mortes sans gloire. Autrement dit, les gens qui sont simplement décédés de maladie ou de vieillesse.

Ce royaume est gouverné par la fille de Loki, Hel. Hel est née de l’union entre le dieu Loki et la géante Angrboda.

Son corps est à moitié celui d’une jolie jeune fille et l’autre moitié celle d’un cadavre en putréfaction. La légende raconte que le dieu Baldur aboutie dans le royaume de Hel après avoir été tué accidentellement par son frère Hod.

Muspelheim

Descendons encore plus bas pour découvrir le monde infernal de Muspellheim. Ce monde est la demeure des flammes où règne le géant de feu Surt. Selon les légendes scandinaves, ce royaume était, avec le Niflheim, l’un des deux mondes qui existaient à l’origine avant la création de la vie.

Niflheim

Le Niflheim est un monde obscur et froid qui existait avant l’apparition de la vie. Il s’agit de l’extrême opposé du Muspelheim. Dans le Niflheim, le froid et l’obscurité règnent en maître.

Bracelet Yggdrasil

Les animaux d'Yggdrasil

Yggdrasil n'abrite pas seulement les mondes qui constituent l’univers des Scandinaves. L'arbre de vie abrite également plusieurs animaux.

Outre l'écureuil Ratatösk qui court le long du tronc, il y a le fameux dragon de la mythologie nordique, Nidhögg, qui vit auprès des racines de l'arbre ainsi qu'un aigle qui se trouve tout au sommet. Quatre cerfs nommés Dain, Dvalin, Duneyr et Durathror broutent les branches du frêne, mangeant les feuillages et les bourgeons de l'arbre. Mais les quatre cerfs ne sont pas seuls à vivre des feuilles de l’arbre. La chèvre Heidrun vit également à leur côté au sommet de l’arbre.

Les animaux d'Yggdrasil

Ratatösk

Dans la mythologie germanique, Ratatösk est un écureuil qui passe le plus clair de son temps à se précipiter entre les racines du Frêne du monde et son sommet, en grimpant et en descendant le tronc. Sa tâche consiste à transmettre aux animaux qui vivent au-dessus et en dessous de l'arbre ce que leur homologue respectif a dit. Ainsi, Ratatösk prend un malin plaisir à susciter un conflit perpétuel entre l’aigle au sommet et le dragon Nidhögg vivant à la racine. Ce conflit éternel entre les deux animaux symbolise les hostilités qui éclatent toujours dans le monde depuis la nuit des temps.

Aigle et faucon

Perché au sommet du frêne, un aigle est constamment occupé à observer le monde. Entre ses yeux se trouve un faucon nommé Vedrfölnir. Ratatösk, en tant que messager, porte à l'aigle les prétendues paroles et insultes du dragon Nidhögg, qui ne sont que les mensonges de l’écureuil servant à alimenter la querelle entre l’aigle et le dragon.

Nidhögg

On dit que Nidhögg est l’un des nombreux dragons présents dans la mythologie nordique. C’est un monstre redoutable qui ronge les racines d'Yggdrasil. Il dévorerait également les âmes des humains morts coupables d’avoir accompli des crimes majeurs comme le parjure, l’adultère et le meurtre.

Les racines d'Yggdrasil

Selon l'imaginaire scandinave, les branches d'Yggdrasil s'étendaient dans le firmament et sur la terre. En revanche, les racines du frêne sont au nombre de trois et s’enfoncent profondément dans le sol des différents mondes nordiques. De plus, de chacune de ces racines jaillit une source d’eau.

Les sources d'Yggdrasil

Les contes anciens parlent de trois sources qui se trouvent aux pieds du Frêne du Monde et qui jaillissent de sous ses racines. Ces trois sources alimentent l’arbre Yggdrasil.

Il s'agit du puits de Mimir, de Hvergelmir et du puits d’Urd.

La fontaine de Mimir

Fontaine de Mimir

Le puits de Mimir, également connu sous le nom de fontaine de Mimir, est considéré comme le puits de la Sagesse.

Cette source jaillit de la racine de l’arbre Yggdrasil qui se situe sous le Jötunheim. Le gardien du puits est Mimir, qui y boit avec sa corne. Mimir est donc considéré comme un sage et est consulté par Odin qui vint lui rendre visite afin de connaitre les signes annonciateurs de Ragnarök.

Pour obtenir la sagesse absolue, Odin a arraché son œil et l’a jeté dans cette source. Cette légende illustre l’importance que les Scandinaves accordaient à la sagesse.

Le puits de Hvergelmir

Hvergelmir signifie "chaudron rugissant" en vieux norrois et fait référence à la fontaine d’eau se trouvant sous la seconde racine d'Yggdrasil et trouverait sa source dans le monde obscur du Niflheim. Selon les croyances nordiques, cette racine abrite le fameux dragon Nidhögg, qui ronge les racines de l’arbre-monde.

La fontaine d'Urd

Fontaine Urd

La fontaine d'Urd est également appelée la fontaine du Destin. Elle se situe sous le monde d’Asgard. Elle est l’endroit où les dieux se rendent quotidiennement pour tenir leurs consultations.

C’est près de cette fontaine que résident les trois Nornes Urd (passé), Verdandi (présent) et Skuld (futur), qui tiennent dans leurs mains les destins des hommes et des dieux. Ce sont elles qui tissent le destin de chaque être humain.

Exemples d'anciens arbres sacrés

Irminsul

 

Irminsul

Irminsul était un arbre vénéré par les Saxons au cours du haut moyen-âge. Il fut détruit par Charlemagne au cours de la guerre qu'il livra pour christianiser les Saxons encore païens.

Arbre sacré d'Uppsala

Arbre sacré Uppsala

Au cours de l'époque, la ville d'Uppsala était un lieu de culte nordique réputé dans toute la Scandinavie. Le grand temple d'Uppsala abritait alors un arbre sacré au pied duquel se trouvait une fontaine. On remarque évidemment le lien qu'il y a entre cet arbre et l'arbre Yggdrasil.

Au terme de cet article, tu as désormais une connaissance globale de la signification de l’arbre Yggdrasil. Tu connais également les neuf mondes présents dans la mythologie nordique et les créatures qui les peuplent.

Si la vision du monde scandinave t’intéresse, tu voudras sans doute découvrir les bijoux vikings que nous te proposons de découvrir. Tu y découvriras notamment des bagues et des colliers décorés du fameux arbre Yggdrasil. Tu pourras ainsi méditer sur le sens de la vie en méditant sur le sens que reflète pour toi la notion d’arbre-monde.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.