La livraison est GRATUITE sur tous nos bijoux en boutique

L'histoire du dieu scandinave Baldur

L'histoire du dieu scandinave Baldur

Célèbre dieu de la famille des Ases, Baldur est le fils d’Odin et de Frigg ainsi que le frère jumeau du dieu Höd. Époux de la déesse Nanna, il est le père du dieu de la justice Forseti.

Baldur, ou Baldr, est un dieu singulier, car selon les légendes nordiques il avait la particularité d'être apprécié et aimé par toutes les divinités et les créatures qui existent dans le monde. Ce dieu était d'une beauté et d'une grâce exceptionnelles et était si séduisant que de la lumière rayonnait tout autour de lui.

Mais à la suite d’une sombre prophétie, il meurt accidentellement tué par son propre frère Höd.

Très peu de choses sont connues sur ce dieu scandinave. On peut seulement émettre l’hypothèse que bien d’autres histoires ont pu circuler par le passé, mais qu’elles ont été oubliées au fils des siècles.

Mythe du dieu Baldur

Badler

Si l’origine du nom du dieu Baldur demeure incertaine, la traduction littérale de son prénom signifie courageux. Mais cette traduction semble déplaire aux spécialistes de la mythologie scandinave. En effet, parmi les histoires qui relatent la vie de Baldr, ce dernier ne s’est jamais particulièrement distingué par son courage. En effet, lorsqu’il est question de courage, c’est plutôt le nom de Thor qui vient à l’esprit. De l’histoire légendaire de Balder, nous ne connaissons aujourd’hui que son étonnante capacité à la joie et son funeste destin.

Baldur vivait une vie paisible en compagnie des autres Ases. Tout bascula lorsque Balder commença à éprouver des cauchemars qui lui faisaient entrevoir sa propre mort, mais également la destruction du monde.

Les divinités Ases prirent donc peur et cherchèrent une solution pour protéger Baldur contre le destin tragique qu’il voyait dans ses rêves.

Afin de trouver une solution, Odin se rendit alors dans le Niflheim, un monde obscur situé au niveau des racines de l’arbre Yggdrasil, afin d’interroger l’âme d’une prophétesse capable de l’informer sur ce que le destin réserve à son fils. La prophétesse prophétisa à Odin que Baldur allait effectivement bientôt rejoindre le royaume des morts.

Pour être certaine de protéger son fils contre toutes les éventualités possible, Frigg, la mère de Baldr, parcourut alors le monde entier afin de faire promettre à toutes les créatures qui existent sur Terre de ne jamais faire de mal à son fils. Toutes les créatures du monde lui promirent toutes qu’elles ne s’en prendraient jamais à Baldur.

Mais Loki, le dieu malin, en développa une immense jalousie. Sous l’apparence d’une vieille femme, il interrogea Frigg et réussit à obtenir ses confidences. La vieille femme demanda s'il était vrai que toutes les choses avaient fait le serment de ne pas blesser Balder. Frigg admit qu'elle n'avait pas demandé au gui de prêter serment.

Elle révéla à Loki qu’elle fit prêter serment à toutes les créatures et ainsi qu’à tous les éléments de la nature, à l’exception du gui. C’est ainsi qu’à cause de la négligence de Frigg, tous jurèrent de ne jamais faire de mal à Baldr sauf le gui.

Cette toute petite plante lui paraissait si inoffensive qu’elle ne voyait pas comment cette toute plante pourrait être une menace pour Baldr.

Loki se rendit alors à l'endroit où le gui poussait et en prit une brindille.

Afin de confirmer que Baldr était bien protégé de toute mort, les dieux s’amusèrent à jeter des projectiles sur Baldr. Les flèches ainsi que les pierres le contournaient. Il semblait impossible de l’atteindre et les dieux furent soulagés.

Loki s’empara donc d’une branche de gui, la donna à Höd, qui, aveugle, se laissa guider par Loki et jeta la plante sur son frère.

Loki et Hod

Mais contrairement aux flèches et tous les autres projectiles, la branche de gui transperça la poitrine de Baldr qui s’effondra mort sur le sol.

Hod tuant Balder

Mort du dieu Baldr selon la mythologie scandinave

Mort de Baldur

La mort de Baldur jeta les dieux Ases dans un tel désarroi que son frère Hermod proposa de se rendre au royaume des morts de Hel afin de donner une rançon à la déesse des défunts en échange de Baldur.

Il prit donc Sleipnir, le cheval à huit pattes d’Odin, et chevaucha pendant neuf jours et neuf nuits.

Sleipnir

Les Ases organisèrent les funérailles de Baldur.

Les divinités nordiques placèrent le corps de Baldr sur son bateau Hringhorn dans le but d’y mettre le feu avant de le lancer en mer comme cela était la coutume dans les funérailles vikings. Mais le navire refusa de quitter la terre. Les dieux firent venir une géante afin qu’elle déplace le bateau.

Elle y parvient si bien que la terre trembla et que des flammes jaillirent sous les frottements de la coque.

Les funérailles de Baldur

 Funérailles de Baldur

Le corps de Baldur fut ainsi placé sur le navire, aux côtés de sa femme Nanna morte de chagrin et de son cheval, avant que Thor y mette le feu à l’aide de son marteau Mjöllnir.

Les récits scandinaves relatent que tous les représentants de la mythologie nordique sont présents à cette cérémonie funéraire. Des Valkyries à Freyja et ses chats bleus, en passant par Heimdall, le gardien du pont arc-en-ciel, tous rendirent hommage à Baldur. Odin plaça même sur le bûcher son bracelet sacré nommé Draupnir.

Le voyage au royaume des morts

Pendant que les dieux célébraient les funérailles de Balder, Hermod effectua le trajet jusqu’à la rivière Gjöll dont le pont en or est gardé par la géante Modgud. Arrivé au royaume de Hel, Hermod découvrit Baldur assis à la place d’honneur. Il supplia Hel de bien vouloir laisser son frère rejoindre le monde des vivants.

Déesse de la mort Hel

La déesse accepta à une seule une condition. Si tous les êtres et tous les objets pleurent Baldur alors elle consentira à le laisser partir. Mais si la moindre créature ou la plus petite chose s’y refuse, alors elle garderait le dieu de la beauté et du bonheur à ses côtés.

Hermod repartit donc en direction d’Asgard. Lorsque Hermod informa Odin de la condition posée par Hel aux dieux Ases, ceux-ci s’empressent d’envoyer des messages aux quatre coins de l’univers. Toutes les choses pleurèrent Baldur. Toutes, hormis une géante du nom de Thokk. À cause d’elle, le dieu Baldur demeura au royaume des morts. Mais cette géante n’était autre que le dieu Loki déguisé.

Cette légende nordique issue de l’Edda de Snorri nous montre deux choses concernant le dieu Baldr. Elle confirme à quel point la divinité était appréciée par l’ensemble de l’univers puisqu’aucune chose ne refusa de le pleurer. De plus, elle renforce cet attachement magistral en justifiant le fait que Baldur demeure au royaume des morts à cause du vice de Loki. Par extension, il est certain que Baldur fut un dieu très estimé par les Vikings.

Mais la mort de Baldur n’est pas définitive. Les légendes nordiques révèlent toutefois que Baldur recouvre la vie après la bataille de Ragnarök qui survient lors de la fin du monde.

Bien que tous les dieux, les humains et les géants se soient entretués sur la plaine de Vigrid, le champ où a lieu la bataille finale, Baldur ressuscitera et quittera le royaume des morts. La prophétie raconte également que quelques survivants de la bataille, notamment les fils d’Odin, Vidar et Vali, les fils de Thor Magni et Modi vont reconstituer avec Baldur et son frère Höd le nouveau conseil des Ases. Ils superviseront ensemble la reconstitution du nouveau monde et le repeuplement de Midgard.

Célèbre la mythologie nordique avec des bijoux vikings uniques!

Laisse-toi inspirer par la magie de la mythologie nordique avec nos collections de bijoux vikings. Parmi celles-ci, tu découvriras de nombreuses bagues décorées de motifs empruntés aux légendes scandinaves.

Découvre également nos colliers et notamment notre pendentif Mjölnir et laisse-toi inspirer par la puissance du marteau de Thor.

N'hésite pas non plus à parcourir la boutique pour découvrir l'ensemble des bracelets vikings disponibles.

Skål!

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.