La livraison est GRATUITE sur tous nos bijoux en boutique

L'histoire d'Ivar le Désossé

L'histoire d'Ivar le Désossé

Qui était Ivar le Désossé?

Ivar Ragnarsson, le Désossé, était un guerrier viking semi-légendaire qui a acquis sa renommée après avoir envahi une partie importante de l'Angleterre et de l'Irlande au IXe siècle de notre ère.

Selon les sagas traditionnelles, écrites au cours du Moyen-Âge, Ivar le Désossé était notamment le chef de la fameuse « Grande Armée Païenne » qui a envahi la Grande-Bretagne en 865 après J.-C.

Toujours d’après les sagas, le fougueux guerrier viking était le fils aîné de Ragnar Lothbrok, le héros et souverain danois quasi mythique, et de sa troisième femme, Aslaug.

Certaines sagas prétendent qu'Ivar est né avec certaines difformités physiques. Ce serait ce handicap qui lui aurait valu son surnom de désossé. Mais, malgré ses prétendues difformités, Ivar s'est rapidement révélé être le plus intelligent et le plus impitoyable des fils de Ragnar.

Dans ce dossier complet sur l’histoire d’Ivar Ragnarsson, tu découvriras la vie de ce guerrier viking légendaire à la lumière des sagas nordiques qui ont chanté sa gloire, mais également au regard des sources historiques mentionnant le nom de ce conquérant scandinave.

La naissance et l’enfance d’Ivar

La jeunesse d'Ivar

Le père d'Ivar, Ragnar Lodbrok, est l'une des principales figures de la poésie et des sagas scandinaves de l'ère viking. Une part importante de la littérature traditionnelle a été consacrée à sa vie et à ses aventures. Il n’est donc pas étonnant que ses fils, et en particulier Ivar, se soient eux aussi illustrés en tant que grands chefs de guerres, comme cela est démontré par la place qui leur est accordée dans les sagas nordiques.

Les textes traditionnels révèlent que Ragnar a eu trois femmes au cours de sa vie. Aslaug, sa troisième et dernière épouse, est également une figure importante de la littérature scandinave. Selon ces récits légendaires, Aslaug était la fille de Sigurd, le héros qui a tué le dragon Fafnir, et de la jeune guerrière au bouclier Brynhilde.

Ragnar aurait fait sa rencontre alors que lui et ses hommes avaient fait escale sur une plage de Scandinavie.

Plusieurs enfants sont nés de leur union :

Ivar le Désossé

Björn Côtes-de-Fer

Ubbe Ragnarsson

Hvitserk Ragnarsson

Sigurd Oeil-de-Serpent

Pourquoi l’appelait-on Ivar le Désossé?

Ivar le Désossé

Ivar le Désossé était-il dépourvu dos? C'est pourtant ce que semble indiquer son nom. Au sens littéral du terme, beinless, signifie effectivement dépourvu d’os, ou sans-os. De plus, dans les sagas on mentionne qu’Il était porté par ses hommes sur un bouclier.

Tentons ensemble d’y voir un peu plus clair.

Il existe plusieurs théories sur la raison pour laquelle Ivar a été surnommé "le Désossé". Certaines sagas rapportent qu'il avait des os fragiles, alors que dans le Dit des fils de Ragnar, texte racontant les exploits des Ragnarsson, le surnom tirerait plutôt son origine du fait qu'il aurait été sexuellement impuissant.

Si l’hypothèse de la maladie des os est exacte, plusieurs maladies génétiques auraient pu être à l'origine de son état.

En effet, l'ostéogenèse imparfaite est une maladie génétique communément appelée "maladie des os fragiles" qui peut donner lieu à une fragilité peu commune de la structure osseuse.

Selon la saga de Ragnar Lodbrok, Ivar serait né avec une maladie semblable en raison d'une malédiction. On raconte que sa mère, Aslaug, était une völva, une prophétesse qui pratiquait la divination magique et qui avait le don d’entrevoir le futur.

Cette difformité aurait été la conséquence d’une mise en garde que n’aurait pas respectée son père. Peu après leur mariage, alors que Ragnar était rentré d’un raid en Angleterre, Aslaug lui aurait affirmé qu’il devait faire chambre à part durant trois jours et trois nuits. Si Ragnar ne respectait pas ce délai, elle prédisait que l’enfant qui naitrait de cette union naitrait sans os.

Mais n’ayant pu résister au charme de son épouse, Ragnar aurait décidé de faire fi de sa mise en garde. En conséquence, la saga relate que neuf mois plus tard le petit Ivar était venu au monde avec de multiples difformités physiques.

Dans ce même texte, il est relaté qu’Ivar était porté par ses hommes sur un bouclier. Toutefois, cette anecdote est à prendre avec précaution. En effet, on sait depuis longtemps que cette pratique était ancienne. Les peuples germaniques, mais aussi celtiques avaient coutume de transporter leur chef victorieux sur un bouclier. Ce passage aurait donc très bien pu simplement symboliser qu’Ivar était un grand chef et non pas qu’il ne pouvait se déplacer seul.

Guerrier sur un bouclier

D’autres hypothèses suggèrent plutôt qu’Ivar était simplement doté d’une flexibilité physique hors du commun. Pour souligner cette aptitude, ses compagnons l’auraient ainsi surnommé le désossé.

Quoi qu’il en soit, on ne saura probablement jamais avec certitude la véritable origine de ce surnom.

Les conquêtes d’Ivar le Désossé

Invasion de l'Angleterre

L'histoire des fils de Ragnar donne un aperçu de la vie d'Ivar et brosse un tableau intrigant de sa personnalité et des aptitudes qui ont contribué à sa renommée légendaire.

Ivar Ragnarsson a grandi aux côtés de ses frères et sœurs, probablement en Suède ou au Danemark. Au cours de sa jeunesse, il a acquis la réputation d'être aussi féroce et impitoyable que son père.

Si l’on en croit les sagas nordiques, Ivar était de loin le fils le plus intelligent parmi les enfants de Ragnar. Et en sa qualité d’aîné, il était également leur chef.

Les sagas le louent pour sa sagesse, sa ruse et sa maîtrise de la stratégie et de la tactique au combat, ainsi que pour sa patience.

L’un des premiers faits d’armes majeurs d’Ivar est sans doute sa victoire contre le roi de Suède Eysteinn Beli.

Selon la saga de Ragnar Lodbrock, le roi Eysteinn Beli aurait vaincu et tué les demi-frères d’Ivar, Eirikr et Agnar. Selon la tradition scandinave de l’époque, une famille était tenue de venger les siens.

C’est ainsi que lorsqu’Ivar et ses frères apprirent la mort de leurs demi-frères, ils s’empressèrent de vouloir lever une armée et de marcher sur la Suède. Mais alors que Björn, Hvitserk et même leur mère Aslaug insistaient pour mener l’attaque dans les plus brefs délais, c’est la sagesse d’Ivar qui les empêcha de se lancer précipitamment à la rencontre du puissant roi suédois.

Il insista pour reporter l’invasion et attendre plusieurs semaines afin de rassembler une armée suffisamment puissante pour exercer leur vengeance.

La conquête de la Suède

Guerre viking

Après avoir levé leur armée, Ivar et ses frères prirent leurs navires et voguèrent vers la Suède. Les premiers raids furent sanglants. Les fils de Ragnar exercèrent leur vengeance avec une force impitoyable qui força le roi Eystin Bali à marcher à leur rencontre à la tête de son armée.

Mais contrairement à ses demi-frères Eirikr et Agnar, Ivar avait pris soin de lever une armée suffisamment puissante pour tenir tête au roi de Suède et vaincre son armée.

Au final, les armées combinées d’Ivar et de ses frères triomphèrent d’Eystinn Beli, vengèrent leurs demi-frères et s’emparèrent ainsi de la Suède.

La conquête de l’Angleterre

Au lieu de remplir leur père de fierté, la renommée croissante de ses fils rendait plutôt Ragnar jaloux de leurs exploits qui commençaient à lui faire ombrage.

Afin de redorer son blason, les sagas nous apprennent que Ragnar décida de monter une expédition sans précédent afin de conquérir l’Angleterre à la tête de seulement quelques centaines d’hommes!

Le roi Aelle de Northumbrie, qui vivait sous la menace constante des raids vikings, avait établi une défense solide des régions côtières de son royaume afin d’être informé du moindre débarquement.

Roi Alle

C’est ainsi que peu après son arrivée, l’armée de Ragnar fut anéantie et le célèbre Viking capturé.

Grâce à la série télévisée Vikings, qui s'est en grande partie inspirée des sagas traditionnelles pour raconter son récit, la fin de l’histoire est désormais connue de tous. Ragnar fut jeté dans une fosse remplie de serpent venimeux, où il mourut.

Ragnar dans le puit de serpent

Parce que le roi Aelle ne savait que trop bien que les fils de Ragnar chercheraient à venger leur père, le roi de Northumbrie fit dépêcher des messagers à la cour d’Ivar afin de l’informer des circonstances de la mort de leur père et de scruter attentivement la réaction d’Ivar et de ses frères.

Les scaldes nous informent qu'Ivar demanda tranquillement les détails de la mort de son père, et qu'en écoutant le récit son visage trahit la colère qui monta en lui. Le roi Aelle venait de se faire un ennemi de l’un des hommes les plus dangereux de son époque.

Ivar le Désossé

Bien qu’Aelle ne pouvait pas le savoir au moment des faits, la mort de Ragnar avait déclenché un processus irréversible qui allait condamner son royaume et façonner l'histoire de l'Angleterre pour les siècles à venir. Car Ivar n’était pas une brute sanguinaire sans jugement. C'était un génie militaire et un chef d'une habilité redoutable.

En raison de son caractère mesuré, Ivar refusa dans un premier temps de venger son père. Alors que ses frères désiraient ardemment mettre les voiles pour l’Angleterre, Ivar les informât qu’il était plutôt prêt à accepter une compensait financière. Ivar considérait qu’en raison de son imprudence, Ragnar était l’agresseur et par conséquent responsable de sa propre mort.

Mais en réalité, cette décision faisait partie d’un plan imaginé par Ivar pour échafauder un plan qui lui permettrait de vaincre définitivement le roi Aelle.

C’est ainsi que vers, 865, Ivar et ses frères rassemblèrent une énorme armée et envahirent l'Angleterre, cherchant à se venger de la mort de leur père.

À l'époque, l'Angleterre était principalement divisée en sept petits royaumes anglo-saxons, collectivement connus sous le nom d'Heptarchie anglo-saxonne.

Les royaumes anglo-saxons couvraient sept territoires distincts qui se disputaient le contrôle de l’ile depuis des siècles et dont la division favorisait grandement les incursions vikings. Ces royaumes étaient :

L’Est-Anglie

L’Essex

Le Kent

La Murcie

La Northumbrie

Le Sussex

Le Wessex

Carte des royaumes anglo-saxons

Dans la saga de Ragnar Lodbrok, où l’invasion des frères Ragnarsson est relatée, Ivar était dans un premier temps opposé à une attaque contre le roi Aelle. Mais il n’a pas essayé d’empêcher ses frères de se lancer dans une première tentative qui s’est soldée par un échec cuisant. On apprend que ses frères repartirent en Scandinavie, mais qu’Ivar resta quant à lui en Angleterre pour superviser les pourparlers de paix avec le roi Aelle.

Toujours selon le récit médiéval scandinave, Ivar signa une trêve avec Aelle. La trêve entre les deux hommes était assortie de deux conditions principales. Ivar ne demandait pour lui-même qu’une surface de terrain qu'il pouvait couvrir avec la peau d'un bœuf. En retour, il devait jurer qu'il n'attaquerait plus jamais Aelle.

Les sagas fournissent des détails sur ce qui s'est apparemment passé ensuite. Ivar a décidé de couper la peau du bœuf en de nombreuses fines bandes et d'en recouvrir une grande structure ressemblant à un château.

Une saga plus ancienne prétend que cette grande forteresse était en fait York, tandis qu'une saga plus tardive affirme qu’il s’agissait en fait Londres. Ce qui est bien évidemment impossible puisque l’on sait que la ville de Londres n’a pas été fondée par les Danois.

Au court de cette trêve, le jeune danois mit à profit ses talents d’administrateur afin de consolider son pouvoir et son influence en Angleterre. Si bien que lorsque son plan fut enfin prêt, son armée et celle de ses frères étaient cette fois-ci bien plus nombreuses que celle du roi Aelle. C'est cette armée que les Saxons surnommèrent la « Grande Armée Païenne ».

Grande armée paienne

Après la défaite d’Aelle face aux fils de Ragnar, ces derniers lui infligèrent le châtiment de l’aigle de sang qui consiste à pratiquer une ouverture dans le dos de la victime afin d’en briser les côtes pour pouvoir extirper les poumons et les déployer comme les ailes d’un aigle.

Ivar aurait ensuite régné avec sagesse sur les terres qu’il a conquis en Angleterre. La légende raconte qu’il a demandé à être enterré à l’endroit ou des envahisseurs seraient susceptibles de débarquer avec leurs armées.

Il aurait affirmé que tant et aussi longtemps que sa tombe demeurerait en place, aucune invasion ennemie ne pourrait jamais menacer le pays. La légende poursuit en racontant que la prophétie d’Ivar se réalisa. Aucune armée ennemie ne put jamais débarquer avec succès sur les côtes anglaises. Sa protection demeura présente jusqu’en 1066, lorsque Guillaume le Conquérant posa les pieds en Angleterre. Avant de poursuivre sa conquête de l’île, la saga raconte qu’il détruisit préalablement la tombe d’Ivar et put ainsi achever la conquête de l’Angleterre.

L’histoire d’Ivar selon les sources historiques du Moyen Âge

Ivar le Désossé dans la série Vikings

Malheureusement, les sources historiques sont beaucoup moins révélatrices que les sagas.

La Chronique Anglo-Saxonne, une sorte de compilation tenue par des moines afin de consigner les événements importants de l'époque, souligne que c’est vers 865 qu’Ivar et ses frères Ubbe et Halfdan (il s’agirait de Hvitserk. On notera au passage que ces deux derniers noms n’étaient pas mentionnés dans la Saga de Ragnar Lodbrok) auraient débarqué en Angleterre à la tête d’une armée dont le nombre se situait entre 500 et 1000 soldats.

Ensemble, les fils de Ragnar auraient tenté d’asseoir leur domination sur les territoires situés autour de la ville d’York, qu’Ivar et ses frères capturèrent au mois de novembre 866.

Ivar et Hvitserk dans la ville d'York

Selon les sources de l’époque, afin de chasser les Vikings de la Grande Armée Païenne, le roi Aelle se serait temporairement allié à un certain Osberth, un roi anglo-saxon rival. En 867, les deux rois furent finalement vaincus et tués.  

En 869, afin d’étendre leur pouvoir sur le royaume saxon d’Est-Anglie, Ivar et son frère Ubbe auraient opéré des incursions sur les terres du roi Saint-Edmond. Malgré une certaine résistance, Saint-Edmond fut capturé par les forces d’Ivar. Il aurait par la suite été exécuté par les Vikings qui le criblèrent de flèches.

Le frère d’Ivar, Halfdan, aurait poursuivi les conquêtes vikings de l’Angleterre avant de voguer vers l’Irlande et y mourir en 877 au cours de la bataille de Strangford Lough.

Carte des invasions vikings en Angleterre:

 Carte des principales batailles de la Grande Armée Viking

Comment Ivar est-il mort?

Après 870, Ivar disparaît complètement des archives historiques. Tout comme les sagas, l’histoire ne sait plus trop ce qu’il est advenu d’Ivar le Désossé. Il est difficile de croire qu’il ait vécu paisiblement par la suite. Serait-il mort peu après en affrontant les forces du Wessex d’Alfred le Grand?

Une chose semble certaine, la conquête de l’Angleterre par Ivar le Désossé a jeté les bases de la colonisation des royaumes anglo-saxons par les Vikings. Au cours des deux siècles suivants, des vagues successives sont venues s’installer sur les territoires conquis par les Danois.

Il faudra attendre 1066 et la conquête de l’Angleterre par le Normand Guillaume le Conquérant, d’ailleurs lui-même descendant de Viking, pour que les tentatives d’invasion scandinave des îles britanniques connaissent une fin.

Récemment, la découverte d’un cimetière viking situé à Repton, en Angleterre, a récemment révélé la présence de 300 squelettes appartenant à des Scandinaves.

Situé près de l'église Saint Wystan, l’endroit révéla que plusieurs funérailles vikings auraient eu lieu à cet endroit-là.

Église Saint Wystan de Repton

S’agit-il des restes d’Ivar et de sa Grande Armée viking? Certains spécialistes le pensent. Mais il faudra sans doute des analyses plus approfondies avant de pouvoir établir une conclusion définitive.

En attendant, le mystère demeure quant au destin du grand guerrier viking Ivar le Désossé. Mais récemment la série Vikings a mis en lumière la vie de ce personnage qui vécut en plein cœur de l’ère viking.

Ivar le Désossé dans la culture populaire

Ivar dans la série à succès Vikings

Ivar Ragnarsson le Désossé

Ivar le désossé est incarné à l’écran par l’acteur danois Alex Hogh Anderson. Les créateurs de la série ont choisi de représenter le légendaire héros viking frappé par une infirmité le laissant incapable de marcher.

Le petit Ivar fait son apparition très tôt dans la série. Mais c’est à partir de la saison 4, lorsque lui et ses frères sont devenus de jeunes adultes que son rôle prend un tournant intéressant. Alors que la série s’était jusqu’alors concentrée sur le fameux Ragnar Lodbrock, les saisons 4 à 6 se concentrent davantage sur les aventures des fils de Ragnar.

Mais contrairement aux sagas, l’Ivar de la série Vikings est présenté comme le plus jeune des frères Ragnarsson. Michael Hirst, le créateur de la série, a sans doute voulu ainsi accentuer son infirmité et sa vulnérabilité physique.

Ivar Vikings

C’est justement cette infirmité qui développe en lui une colère et une haine qu’il utilise comme carburant pour devenir le plus féroce et le plus impitoyable des personnages de la série. Doté d’une intelligence supérieure, il parvient plus d’une fois à contre carrer les plans de ses adversaires.

Cet aspect est bien illustré par cette citation tirée de la série Vikings qui résume sans doute le mieux l’ensemble de la personnalité du personnage : « Vous devez comprendre qu'il est plus difficile pour moi de partager et de revendiquer mes droits. Je veux vraiment être votre égal, mais pour cela, je dois faire mieux que vous. Je dois vous faire oublier que je suis un infirme. »

Ivar est l’un des personnages les plus appréciés par les fans de la série. La nature complexe du personnage a permis aux créateurs de la série d’aborder des notions fondamentales comme l’estime de soi, les limites souvent imposées par la société, le sentiment d’appartenance, les relations familiales complexes et l’infirmité dans une société viking rude où chacun avait une fonction sociale bien définie.

Ivar dans les jeux vidéo

Plus récemment, Assassin's Creed Valhalla, le dernier épisode de la série de jeu vidéo consacré à la confrérie des assassins, se déroule en Angleterre, au moment de l'invasion viking organisée par Ivar et ses frères.

Ivar dans Assassin's Creed Valhalla

Preuve que le peuple viking passionne plus que jamais, le jeu a connu le meilleur lancement d'un épisode de la franchise Assassin's Creed.

Arbore le look d'Ivar le Désossé

Si toi aussi tu te passionnes pour la culture viking et l'histoire de ce peuple de conquérant, découvre notre collection de bijoux vikings

Tu trouveras parmi ces bijoux des bagues vikings, des bracelets et des colliers comme ceux qu'Ivar aurait très bien pu porter de son vivant.

Bijoux Vikings

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.