La livraison est GRATUITE sur tous nos bijoux en boutique

Les dragons dans la mythologie nordique

Les dragons dans la mythologie nordique

Bienvenue dans le monde des dragons de la mythologie scandinave ! Les dragons occupent dans les contes et les mythes vikings une place particulièrement importante. Plus que de simples récits, leurs légendes servaient à transmettre des valeurs et des leçons de vie. Ces créatures étaient plus que des monstres mythiques. Ils étaient bien souvent le symbole de caractéristiques humaines destructrices. Les dragons symbolisaient la force, mais certains incarnaient également l'avarice et la cupidité.

Avant d'aller plus loin, voici le nom des principaux dragons légendaires issus de la mythologie nordique présentés dans cet article:

  • Nidhogg
  • Jormungandr
  • Fafnir

Quel est le rôle des dragons dans la mythologie nordique ?

Semblables aux dragons des mythes grecs ou romains, les dragons des légendes scandinaves prennent l’aspect de créatures gigantesques. Leur férocité et leur vigilance témoignent du rôle de gardien que tiennent souvent ces reptiles fabuleux.

Combattre un dragon s’avère une preuve de bravoure dont seuls les plus vaillants peuvent se glorifier. Tel fut le cas de Sigurd face à Fafnir ou de Thor s’opposant à Jörmungand.

Malgré les issues fatales de ces combats, les Vikings adoptèrent l’emblème du dragon dans leur quotidien. Ces navigateurs téméraires sculptaient des têtes de dragons dans le bois des proues de leurs navires.

Tête de Drakkar Sculptée

Certes, ce signe distinctif devint l’annonce de la terreur que le peuple du Nord s’apprêtait à répandre sur les terres approchées. Mais, la créature légendaire pouvait également s’associer à la notion d’emblème, car à travers cet adversaire mythologique de taille, c’est la reconnaissance du héros et la force qu’il pouvait transmettre qui encourageait les guerriers norrois.

Il n’en demeure pas moins que les gigantesques reptiles détiennent une place à part entière dans les mythes nordiques. Si une haine viscérale oppose Thor et le serpent de Midgard dans les mythes vikings, le célèbre dragon Nidhogg joue un rôle de premier plan sur la destinée de l’Arbre Monde.

Êtes-tu prêt à te frotter à la plus intraitable des créatures reptiliennes ?

Nidhogg, dragon d’Yggdrasil

Dragon Nidhogg

Le dragon Nidhogg se révèle le plus connu des animaux fabuleux reptiliens de la mythologie nordique. Il ronge avec acharnement la troisième racine de l’Arbre Monde, celle située au-dessus de Niflheim, le monde de la brume, et de Hvergelmir, la source chaude où se rencontrent la lave et la glace pour engendrer les rivières Élivagar. Entouré d’autres serpents, dont ses enfants, le malveillant Nidhogg projette la destruction de l’arbre de vie, celle-ci étant synonyme de la fin des dieux, du retour au chaos.  

Malgré sa puissance, le dragon mythique Nidhogg connaît un ennemi sous la forme de Vedrfölnir. Ce faucon, perché entre les yeux de l’aigle Vidofnir, vit sur la cime d’Yggdrasil. Les deux animaux échangent des messages par l’intermédiaire de l’écureuil Ratatosk. Ce rongeur, courant sans cesse entre les branches de l’Arbre Monde, prend d’ailleurs un certain plaisir à alimenter la discorde entre le serpent et le rapace.

En plus de son travail de destruction et de ses échanges avec Vedrfölnir, le poème eddique Völuspa prête au gigantesque Nidhogg d’autres activités. Ainsi, ce poème anonyme en vieux norrois brosse le portrait d’un serpent légendaire dévoreur de cadavres. L’animal suce alors les dépouilles des meurtriers, des parjures et des adultères. Charmant, n’est-ce pas ?

Cette proximité avec les cadavres se retrouve dans un mythe accordant au dragon Nidhogg une place de choix dans la fin d’Yggdrasil. Selon les versions, l’animal reptilien annonce ou clôt les funestes heures des neuf mondes. Volant au-dessus d’une plaine, ses ailes chargées de dépouilles, le dragon nordique Nidhogg ouvre les hostilités ou emporte les morts des derniers combats. Puis, d’après l’Edda poétique, les flots l’engloutissent à son tour, mettant fin à l’ordre ancien.

Les légendes de dragons ne s'arrêtent pas là. Une autre créature géante habite les océans.

Jörmungand, le serpent monde

Jormungander

Autre dragon emblématique de la mythologie scandinave, le serpent géant Jörmungand est l’enfant du dieu malin Loki et de la géante Angrboda. Comme son frère, le loup Fenrir, et sa sœur, la géante Hel, le reptile gigantesque se trouva confronté dès l’enfance au dieu des dieux, Odin.

Le maître d’Asgard, se méfiant immédiatement des catastrophes que pouvaient produire ces trois êtres, choisit de les disperser dans l’Arbre Monde, là où ils causeraient le moins de dégâts.

Hel fut envoyée aux Enfers pour régner sur les morts. Fenrir finit attaché par un ruban magique confectionné par les nains noirs. Jörmungand, qui avait déjà attiré la méfiance de Thor en lui jetant du venin noir alors qu’il était attaché à un pin, fut jeté dans l’océan entourant Midgard, le royaume des hommes.

Mais, loin de se faire oublier dans la Grande Mer, l’animal fabuleux grandit jusqu’à devenir le plus impressionnant des dragons de la mythologie viking. Capable de saisir sa propre queue avec sa bouche munie de crocs emplis de venin, il encercla Yggdrasil et ne devait relâcher son étreinte qu’à la fin du monde, Ragnarök.

Le serpent de Midgard demeura l’ennemi juré de Thor et c’est lors de la fin prophétisée du monde qu’il retrouva le dieu du Tonnerre. Après trois années d’hiver, le dragon ne supporta plus les eaux glacées et remonta à la surface. Son immensité provoqua de multiples séismes, annonciateurs du chaos. Selon les légendes nordiques, ces tremblements de terre permirent à son loup géant de frère de briser son ruban tandis que Loki se libérait de prison et rassemblait les géants du givre pour la bataille finale de Ragnarök.

Pendant que les divinités d’Aesir affrontaient les créatures gigantesques, Thor fit face à Jörmungand. Le dieu pourvu de son marteau magique réussit à terrasser le serpent mais, couvert du venin de la bête légendaire, il succomba à son tour.

Tu souhaites redonner vie à cette légende mythique? Découvre la bague marquée du serpent géant de la mythologie nordique Jörmungandr et du symbole viking du Vegvisir.

Bague Jormungander

Qui est Fafnir ?

Dragon Fafnir

Amateur de Tolkien, prépare-toi. Moins bien connue, mais dont le récit est tout aussi passionnant, l’histoire du dragon Fafnir s’avère inspirante. Figure-toi que cette immense bête légendaire a commencé sa vie sous les traits d’un nain… 

Fafnir, nain et dragon de la mythologie nordique

Selon les récits scandinaves, Fafnir est le fils du roi Hreidmar dont la richesse extrême s’exposait dans une maison façonnée d’or et de pierres précieuses. Comme son père et ses deux frères, Regin et Otr, le nain sorcier maîtrisait la transformation. Un jour, Otr partit à la pêche et, comme il le pratiquait souvent, prit la forme d’une loutre pour mieux attraper les poissons.

Malheureusement, les dieux Odin, Loki et Hoenir qui voyageaient ensemble, tombèrent sur la loutre. Loki la tua à coups de pierre afin de récupérer sa fourrure. Fiers de leur prise, les trois divinités arrivèrent chez le roi nain et exposèrent leur prise. Fafnir et Regin se jetèrent sur Loki, lui demandant une compensation en or pour la vie qu’il venait d’ôter.

Andvaranaut, l’anneau maudit

Le dieu malin se souvint avoir repéré un grand trésor dans le lac où il avait trouvé la loutre. Il y retourna et scruta les profondeurs. Là, un brochet géant, qui n’était autre que le nain Andvari, gardait le trésor. Afin d’être épargné par Loki, il accepta de lui livrer la totalité de son bien, excepté un anneau d’or. Mais Loki avait déjà aperçu la beauté de l’objet et se montra intraitable.

Contraint de donner l’anneau, Andvari jeta une malédiction dessus avant de le laisser aux mains de Loki. Ce dernier remit le trésor et l’anneau au roi Hreidmar en l’avertissant de la malédiction qui visait à causer la mort du porteur de la bague.

Hélas, l’anneau œuvrait déjà et le roi ne tint pas compte des propos de Loki. La malédiction s’emparant de la famille de nains, Fafnir et Regin tuèrent leur père pour s’approprier l’anneau. Puis, Fafnir voulut le trésor et l’anneau pour lui seul. Il délaissa sa morphologie de petite taille afin de devenir un puissant dragon. Il chassa son frère et demeura auprès de son trésor, gardien vigilant jour et nuit. Il soufflait du poison sur la terre entourant sa maison afin d’empêcher les gens de convoiter sa précieuse richesse.

Par ce récit, on reconnait l'inspiration du romancier Tolkien pour sa saga du Seigneurs des Anneaux

Grâce à ce mythe nordique, il est aisé de comprendre la représentation que revêtit l’image du dragon. Fort, l’animal légendaire symbolisait également l’avidité. Semant la terreur dans le cœur de ceux qui tentaient de l’approcher, le dragon viking transmettait le message des méfaits de la cupidité.

Découvre toi aussi le pouvoir d'attraction que produisent les anneaux avec notre anneau décoré d'un magnifique dragon scandinave.

Bague Dragon Viking

Fafnir et Sigurd

Fafnir et Sigurd

D’ailleurs, Fafnir connaîtra une fin renforçant la notion de courage héroïque face au reptile corrompu. Regin, chassé, s’installa en tant que forgeron dans un autre royaume. Il se lia avec Sigurd. Ce jeune homme assista à la réparation de son épée brisée, arme qu’il tenait de son père et dont il voulait se servir pour venger la mort de celui-ci tant sa puissance était grande. L’épée pouvait en effet fendre une enclume jusqu’à sa base.

En échange de son travail de forge, Regin obtint de Sigurd qu’il tue Fafnir afin de récupérer l’anneau maudit. Pour tuer le dragon Fafnir, Sigurd pénétra dans son territoire et creusa un trou à proximité du lac où le gardien ailé s’abreuvait. Le héros parvint à blesser à mort le reptile géant qui l’avertit que l’anneau causerait sa propre défaite. Sigurd tua ensuite Regin, déroba autant de trésors qu’il put, avant de partir muni de l’anneau entraînant la malédiction sur sa famille.

Par ces multiples légendes, les dragons de la mythologie nordique apparaissent à la fois forts et corrompus. Gardiens vaillants, il semble que leur ténacité soit motivée par la nature de leur trésor. Mais, derrière ces créatures fabuleuses, ce sont autant de personnages valeureux qui se dressent. Après tout, un héros n’est rien sans un ennemi terrifiant à affronter. Voilà qui représente bien nos chers Vikings face à leur environnement hostile !

La richesse de la mythologie nordique t'inspire? Découvre l'ensemble de notre collection de bijoux vikings décorés de magnifiques symboles scandinaves. Tu y découvriras notamment des bagues vikings uniques qui te permettront d'arborer un véritable look de guerrier nordique!

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.