La livraison est GRATUITE sur tous nos bijoux en boutique

L'histoire et les mythes entourant les femmes guerrières vikings

L'histoire et les mythes entourant les femmes guerrières vikings

Les guerrières vikings enflamment l’imaginaire du public depuis de nombreuses années déjà. Des séries comme Vikings ont contribué à populariser d’anciennes femmes guerrières comme la légendaire skjaldmö Lagerhta. Mais est-ce que ces histoires reflètent la réalité? Les femmes étaient-elles autorisées à se battre aux côtés des hommes? Les célèbres guerrières au bouclier ont-elles véritablement existé, ou bien n’étaient-elles que le fruit des légendes scandinaves?

C’est ce que nous tenterons d’éclairer dans cet article.

Le rôle des femmes dans la société viking

On pense que les femmes vikings jouissaient d'une liberté et d'une égalité incomparables à celles de toutes les autres femmes de leur époque. Bien que la plupart des spécialistes pensent que les femmes n'allaient pas au combat comme les guerriers nordiques masculins, le fait est qu'elles jouissaient de nombreux droits dans plusieurs aspects de la société scandinave médiévale.

Dans la culture viking, les femmes pouvaient posséder des terres et diriger leur propre entreprise, mais aussi engager des procédures de divorce. En raison des fréquentes absences des hommes, qui duraient parfois plusieurs mois, de nombreuses femmes devaient s'occuper de leur foyer. Les femmes vikings étaient donc extraordinairement fortes et courageuses, c'est pourquoi on pense qu'elles ont pu jouer un rôle très important en temps de guerre également.

Les guerrières vikings ont-elles véritablement existé ?

Mythe guerrière viking

Les guerrières au bouclier sont mentionnées tout au long de l'histoire dans de nombreux documents. Cependant, un très petit nombre de documents mentionnant des femmes guerrières peuvent être considérés comme véritablement fiables.

Les premières sources fiables concernant les skjaldmö remontent aux années 1070. Le chroniqueur Adam de Brême écrivit que dans les environs du lac Malaren (nord de la Suède), il y avait une colonie habitée par des femmes qui ressemblaient à des guerrières. Cependant, on ne peut pas conclure clairement de ses écrits qu'elles agissaient effectivement comme des guerrières vikings.

L'historien danois Saxo Grammaticus fait également mention de combattantes vikings dans ses ouvrages. Dans sa chronique de l’histoire du Danemark, il souligna qu’autrefois de nombreuses femmes danoises consacraient leur vie à la maitrise de l’épée et l’art du combat. Saxos Grammaticus nous informe également que la guerre n’était pas qu’un simple aspect de leur vie, mais qu’elles avaient dédié leur vie au combat.

Cependant, ces écrits sont souvent considérés par les historiens comme des descriptions légendaires qui ne reflétaient pas la réalité de l’époque.

Les preuves archéologiques de l’existence des Skjaldmö

Mais récemment des fouilles archéologiques ont permis de mettre en lumière des preuves matérielles qui semblent indiquées que les histoires relatant les exploits des guerrières au bouclier étaient peut-être bien plus que des récits légendaires.

En 2012, une figurine assez exceptionnelle a été découverte lors de fouilles archéologiques à Harby, au Danemark. Cette étonnante statuette en argent représente une femme tenant un bouclier dans une main et une épée dans l’autre. Les chercheurs lui ont donné le nom de Valkyrie de Harby.

Valkyrie de Harby

Les chercheurs pensent toutefois que cette statuette représente davantage les mythiques Valkyries, des créatures légendaires qui habitaient le Valhalla. Dans la mythologie nordique, les Valkyries étaient envoyées sur le champ de bataille par Odin. La tâche des Valkyries consistait à sélectionner les guerriers morts dignes d'entrer dans le Valhalla

Néanmoins, des fouilles plus récentes ont permis de reconsidérer la thèse des femmes guerrières vikings. De nouvelles analyses effectuées sur une tombe viking découverte au 19e siècle ont apporté de nouveaux éléments de réponses concernant le squelette d’un guerrier viking enterré près de Birka, en Suède.

Cette tombe renfermait les restes d'un combattant. Parmi les objets retrouvés dans la tombe, les archéologues ont découvert des armes, des cheveux et des bijoux qui indiquent que la personne enterrée là était une puissant guerrier.

Tombe de Viking

Récemment, une analyse ADN a été réalisée à l'Université de Stockholm, et ses résultats ont étonné les scientifiques travaillant sur l'affaire. L'analyse de l'ADN a montré que la dépouille du guerrier appartenait en fait à une femme. Et compte tenu des objets trouvés dans la tombe, il était presque certain qu'il s'agissait d'une guerrière d'élite. Bien sûr, ces preuves ont également suscité de nombreuses critiques, mais pour l'instant, ce sont les signes les plus sûrs que les guerrières au bouclier existaient bel et bien. Depuis cette découverte, la dépouille retrouvée dans cette tombe est connue sous le nom de guerrière de Birka.

Qui était la plus grande guerrière au bouclier?

Bien que le concept de femme guerrière provienne principalement des sagas nordiques, trois guerrières au bouclier se distinguent incontestablement.

Brynhildr (Brunhilda)

Brynhildr (Brunhilda) était une femme guerrière connue grâce à la saga des Völsungs. Elle était décrite comme une femme forte qui s'occupait à la fois des tâches familiales et défendait l'honneur de sa famille.

Hervor

Hervor était une femme guerrière mentionnée dans l'ancienne saga Hervarar. L'histoire de la guerrière Hervor comprend le combat contre les morts et la recherche de l'épée maudite qui appartenait à son père. Dès l'enfance, Hervor ne montrait que peu d'intérêt pour les activités qui étaient communes aux filles. Au lieu des activités féminines "normales", Hervor pratiquait l'épée, maîtrisait l'équitation et le tir à l'arc.

Hlathgerth (Lagertha)

Guerrière Lagertha

Lagertha était une femme guerrière qui n'est pas connue des sagas traditionnelles. Lagertha était considérée comme un leader culturel en Norvège, dont l'histoire se trouve également dans la chronique de Saxo Grammaticus, écrite au 12e siècle. Dans la culture moderne, sa légende a été popularisée grâce à la série télévisée Vikings. Dans cette série, elle joue le rôle de l’épouse du légendaire Ragnar Lothbrok. Au fil des saisons, elle devient une célèbre guerrière connue à travers toute la Scandinavie.

Conclusion

L’ensemble des preuves littéraires et archéologiques suggère que l’existence des guerrières au bouclier était probablement un fait historique réel. Si l’on se réfère aux sagas nordiques, ces femmes qui consacraient leur vie à la guerre et qui parvenaient à se distinguer par leurs exploits militaires jouissaient d’une grande réputation.

Dans le futur, de nouvelles preuves archéologiques viendront peut-être apporter davantage de réponses à toutes ces interrogations entourant l’histoire des femmes guerrière vikings.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.