La livraison est GRATUITE sur tous nos bijoux en boutique

L'histoire de Björn Côtes-de-Fer

L'histoire de Björn Côtes-de-Fer

Qui était Björn Cotes-de-Fer?

Björn Ier "Côte-de-Fer" Ragnarsson était un roi suédois légendaire qui a vraisemblablement régné au cours du 9e siècle de notre ère. Il est considéré comme le fondateur et le premier roi de la dynastie Munsö, une maison royale scandinave dont les premiers membres fondateurs, qui vécurent au cours du 8e ou du 9e siècle, sont considérés comme ayant été des personnages légendaires.

Selon la Saga de Ragnar Lodbrok, ouvrage islandais rédigé au 13e siècle, Bjorn Côtes-de-Fer (Jarnsida en norrois) était le second fils du héros quasi-mythique Ragnar Lodbrok et de sa troisième épouse, Aslaug. Il est parfois nommé à tort Björn Lodbrock. Le nom « Lodbrok » était simplement un surnom que Ragnar avait acquis après s’être équipé de braies velues, sorte de pantalon qui lui a servi de protection contre un serpent venimeux géant.

Björn avait un frère aîné, Ivar le Désossé, et deux frères plus jeunes, Hvitserk (dont certains pensent qu'il était le surnom pour désigner Halfdan Ragnarsson) et Sigurd Œil-de-serpent. Il a également eu plusieurs demi-frères, dont Eirikr et Agnar (ce sont les fils de la seconde épouse de Ragnar).

Björn a également mené des raids en France ainsi qu’en Méditerranée. Après l'exécution de leur père par Ælle, le roi de Northumbrie, en Angleterre, Björn et ses frères ont lancé une campagne militaire punitive pour venger son honneur.

Comme son père avant lui, Björn mena des raids dans toute l'Europe. Dans la Saga de Ragnar Lodbrok, il est dit que Björn Côtes-de-Fer et ses frères ont poursuivi les activités de leur père en pillant l'Angleterre, la France et l’Italie.

Björn Côtes-de-Fer

Dans cet article, tu découvriras l'histoire de Björn en quatre parties distinctes:

  • La première partie sera consacrée aux origines de Björn selon les sources traditionnelles nordiques.
  • Ensuite, il sera question de l'histoire des exploits de Björn selon les sagas scandinaves.
  • Enfin, on découvrira ce que les sources historiques peuvent nous apprendre sur la vie de Björn, l'un des plus grands guerriers vikings ayant jamais vécu.
  • La conclusion sera consacrée à la façon dont la série télévisée Vikings a représenté le héros danois.

L’origine de la famille de Björn Ragnarsson

Comme tous les grands chefs de l’époque médiévale, leur passé est souvent recouvert d'un voile de mystères. Néanmoins, les sagas permettent de mettre en lumière certains éléments des origines familiales de Björn Järnisda.

Le père de Björn, Ragnar Lothbrok, est une figure marquante de la poésie et des sagas scandinaves de l'ère viking. Ce roi nordique a forgé sa renommée grâce aux nombreux raids menés en Francie et en Angleterre anglo-saxonne, au cours du 9e siècle.

Ragnar Lodbrok

Bien que les preuves historiques de l’existence du légendaire roi Ragnar soit peu nombreuses, une quantité importante de sources littéraires traditionnelles ont été consacrées à sa vie.

Ce qui laisse penser que l’histoire du personnage n’est pas qu’une simple fiction et qu’elle pourrait trouver son origine dans des événements réels.

Selon le récit islandais du 13e siècle, la Saga de Ragnar Lodbrok, le père de Ragnar et grand-père de Björn, était le roi de Suède Sigurd Hring.

De plus, la Saga de Hervor et du roi Heidreikr fournit la généalogie immédiate de Björn. Son arrière-arrière-grand-père est connu sous le nom de Valdar. Après la mort de Valdar, son fils, l'arrière-grand-père de Björn, Randver, monta sur le trône de Suède.

À peu près à la même époque, Harald Hildetand, dont le nom signifie à la dent-de-combat, s'établit comme roi du Danemark et se lance dans une série de conquête. À la mort du roi Randver, son fils Sigurd Hring lui succéda, probablement en tant que souverain subalterne de Harald.

Plus tard, un conflit éclata vraisemblablement entre Sigurd et Harald Hildetand, qui culmina avec la bataille de Brávellir (Bråvalla) dans les plaines de l'Östergötland. Harald et plusieurs de ses fils furent tués et Sigurd Hring, grand-père de Bjorn, s'empara du trône de Suède et du Danemark.

C’est après la mort de Sigurd, vers 804, que Ragnar serait devenu roi.

Ragnar aurait eu trois mariages. Sa première femme était la célèbre guerrière au bouclier Lagertha, avec laquelle il eu un fils, Fridleif, et deux filles, dont les noms ne sont pas connus.

Sa deuxième femme était Thora Borgarhjört, la fille de Herrauðr, jarl de Götaland. Avant qu’elle ne décède prématurément, Ragnar et Thora eurent deux fils, Eiríkr et Agnar.

La troisième et dernière femme de Ragnar était Aslaug. C’est elle qui lui donna la lignée la plus légendaire.

Aslaug était la fille de Sigurd, le guerrier légendaire qui tua le dragon Fafnir, et dont les exploits sont racontés dans la saga des Volsungs (Völsunga Saga). La mère d’Aslaug était la guerrière au bouclier et valkyrie Brunehilde.

Aslaug dona à Ragnar cinq fils :

  • Ivar le Désossé
  • Björn Côtes-de-Fer
  • Hvitserk
  • Rognvald
  • Sigurd Œil-de-Serpent

Contrairement à ce qui a été représenté dans la série Vikings, Ivar était l'aîné de la fratrie.

L’histoire de Björn dans les Sagas scandinaves

Tout d’abord, les sagas ne doivent pas être prises au pied de la lettre. Elles relatent souvent des événements qui se sont produits plusieurs siècles avant d’avoir été compilés dans des livres. De plus, elles ont souvent été transmises pendant des siècles sous formes orales. Les scaldes, sortes de troubadours et poètes nordiques, chantaient ces récits lors de réceptions ou de célébrations.

Parce que leurs objectifs n’étaient pas de relater les faits historiques comme le font les historiens de nos jours, les sagas enjolivent souvent la réalité avec des anecdotes qui font intervenir des monstres et des pouvoirs magiques. De plus, les exagérations y sont fréquentes.

Deux ouvrages majeurs relatent l’histoire de Björn et de sa famille et permettent de brosser un tableau du personnage :

  • La Saga de Ragnar Lodbrok 
  • Les Dits des fils de Ragnar.

Ces deux ouvrages relatent l’histoire de la vie de Ragnar et de ses fils. Ces récits nous font notamment découvrir les exploits mythiques de Björn.

Lui et ses frères y sont dépeints comme des héros légendaires qui égalent leur père sur le plan de la ruse, du courage et de la férocité.

Comme Ragnar avant eux, ils s'aventurèrent loin de leur patrie, pillant de nouvelles terres et rapportant chez eux d'énormes quantités de butin.

Lorsque les fils de Ragnar atteignirent l’âge de combattre, ils partirent dans des raids autour de la Scandinavie.

L’une de leur première grande victoire fut remportée contre le roi de Suède.

La conquête de la Suède

Invasion Viking

Selon la Saga de Ragnar Lodbrok, la guerre qui mena à la conquête du royaume de Suède par les fils de Ragnar était la conséquence d'une dispute politique entre Ragnar et le roi de Suède.

Ragnar avait promis d’épouser la fille du roi de Suède, Eysteinn Beli. Mais Ragnar brisa sa promesse. En représailles à cet affront fait à son honneur, le roi brisa alors ses liens d’amitié et son alliance avec Ragnar. Apprenant cela, les fils de Ragnar, Eirikr et Agnar, saisirent l’occasion pour partir à la conquête de la Suède et ainsi acquérir une grande renommée.

Mais le roi de Suède disposait d’une armée bien supérieur à celle d’Eirkr et Agnar. De plus, il avait en sa possession une vache sacrée dotée de pouvoirs mystérieux, nommée Sibilja.

À chaque bataille, la vache était conduite devant l’armée adverse. Elle se mettait alors à gémir et les soldats de l’armée ennemie était frappée par une sorte de sortilège qui les poussait à s’entretuer.

La vache magique Sibilja

Lorsque l’armée du roi se trouva en face des fils de Ragnar, il lâcha la vache contre leur troupe. Comme prévu, ses hennissements magiques provoquèrent la panique parmi les soldats danois qui commencèrent à s’entretuer.

Agnar fut tué sur le champ de bataille et Eirikr fut capturé. Le roi proposa de lui donner sa fille pour épouse, mais le fils de Ragnar refusa. Il informa qu'il n'avait qu'une seule requête et que celle-ci consistait à pouvoir choisir sa propre mort. Le roi y consentit.

Eirikr demanda simplement que des lances soient fichées au sol et qu’on l’empale sur les pieux ainsi placés. Ainsi moururent les fils de Ragnar et Thora.

La vengeance des fils de Ragnar

Les fils de Ragnar

Björn et ses frères étaient à peine rentrer d’une campagne militaire lorsqu’ils apprirent que leurs demi-frères Eirikr et Agnar avait été tués par le roi de Suède.

Ivar refusa d’abord d’aller combattre en Suède pour venger ses demi-frères. Il craignait beaucoup trop la puissance d’Eysteinn Beli et la sorcellerie du roi et de sa vache sacrée dotée de pouvoirs mystérieux.

Finalement, après une longue discussion, les fils d’Aslaug levèrent une armée et partirent pour la Suède afin d’exercer leur vengeance.

La saga raconte que Bjorn et ses frères débarquèrent en Suède et exercèrent une vengeance impitoyable sur les populations du roi de Suède. Ils massacrèrent tous ceux qu’ils rencontrèrent sur leur route.

Le roi Eysteinn leva son armée et alla à leur rencontre. Comme prévu, sa vache maléfique accompagnait son armée.

Après plusieurs jours de marches, les deux armées se retrouvèrent face-à-face. La vache Sibilja fut lâchée contre l’armée des fils de Ragnar, mais Ivar lui creva les yeux à l’aide de son arc et de ses flèches. Alors qu’elle gémissait de douleur, Ivar demanda qu’on le projette sur la vache. En tombant sur elle, il l’écrasa et la tua.

Privée de son animal magique, l’armée d’Eystinn ne pouvait plus compter que sur ses propres forces pour affronter l’armée des fils de Ragnar.

Au cours de la bataille, Eysteinn fut tué et on appela à cesser le combat. L’armée des fils de Ragnar sorti ainsi victorieuse de cet affrontement. Bjorn et ses frères quittèrent alors la Suède.

Mais leurs conquêtes ne se limitèrent pas à la Suède. Très vite, ils contrôlèrent un vaste territoire qui comprend la Frise (Hollande), le Reidgotaland (Jutland), le Gotland (Suède) et l’Öland (Suède) et se rendirent même en Italie où ils tentèrent de s’emparer de la mythique cité de Rome, mais sans succès.

La saga raconte qu’au fils du temps, Ragnar devint jaloux des réalisations de ses fils dont les exploits commençaient à surpasser les siens.

Il songea alors à la manière dont il pourrait accroitre sa réputation de guerrier. Il arriva à la conclusion qu’il attaquerait l’Angleterre avec seulement deux knarrs (des navires scandinaves destinés au transport de marchandises).

Son arrogance entraina sa chute puisque à peine arrivée en Angleterre, Ragnar fut rapidement capturé par Ælle, le roi Northumbrie. La légende raconte que ce dernier le jeta dans une fosse remplie de serpent où il périt.

La saga relate que les fils de Ragnar revenaient de leurs expéditions du Sud lorsqu’ils apprirent la mort de leur père.

La conquête de l'Angleterre

Vers 865, pour venger leur père, Björn et ses frères partirent pour l'Angleterre à la tête d’une armée estimée entre 500 et 1000 hommes. Mais Ælle les vainquit lors d’une première rencontre.

Ivar refusa de poursuivre la campagne après s'être rendu compte que l'armée anglaise était trop importante. À la place, Ivar choisit de faire une trêve avec Ælle et s'installa en Angleterre.

Plus tard, les frères ont constitué une armée, que les sources anglo-saxonnes ont qualifié de "grande armée païenne".

La grande armée paienne

C’est au cours de la bataille suivante qu’Ælle fut capturé puis mis à mort.

Björn et ses frères ont ensuite poursuivi leurs raids en Angleterre, au Pays de Galles, en France et en Italie avant de retourner en Scandinavie. Ils se sont ensuite partagé l'empire entre eux. Björn devint finalement le roi de Suède et d'Uppsala.

D'après la Saga de Hervor et du roi Heidreikr, Björn est le père de deux fils, Refil et Erik Björnsson. Ce dernier lui succéda sur le trône de Suède.

L’histoire de Björn d’après les sources historiques

Après avoir découvert ce que les sagas scandinaves ont raconté sur Björn et ses frères, voyons ce que l’histoire a retenu de ce grand héros.

L'histoire se souvient de Björn comme d'un chef de guerre et d'un navigateur très compétent. Sa carrière remarquable de pillard reflète l’expérience qu’il a acquis auprès de son père Ragnar.

Les premiers raids de Björn Ragnarsson

Le chroniqueur franc, Saint-Bertin, mentionne que vers 844 Björn et un dénommé Hasting, que certain considère comme un fils de Ragnar, se lancent dans une vaste campagne de raids contre la France et l’Espagne.

Dans le Nord-Ouest de l’Espagne, les troupes de Björn sont repoussés en Galice après une tentative d’attaque contre La Corogne. Ils tentent ensuite de remonter le fleuve Guadalquivir et de s’attaquer à Séville, mais sont repoussés par les forces de l’émir de Cordoue, Abd-al-Rahman II.

Sans être exceptionnelles, ces attaques sont toutefois annonciatrices d’expéditions encore plus glorieuses.

La deuxième attaque contre de la France

Selon le chroniqueur normand Guillaume de Jumièges, c’est en 856 que Björn installa son camp sur l’île d’Oissel, tout près de l’embouchure de la Seine. Dans sa chronique, Björn y apparait nommé Bier Costa Ferrae.

Ce n'était pas la première fois que Björn menaçait le royaume des Francs. Il avait sans doute déjà accompagné son père en 845 lorsque Ragnar mena le siège et la prise de Paris.

 Siège Viking de Paris en 845

Mais cette fois-ci, après plusieurs tractations destinées à éviter de passer aux armes, le roi des Francs, Charles le Chauve, proposa aux Vikings la somme astronomique de 7000 livres d’argent!

Accompagné d'un autre personnage légendaire nommé Hasting, Björn s'est alors lancé dans une incroyable aventure devenu légendaire.

Björn semblait animé d’une grande curiosité et d’une immense soif de gloire et de conquête.

Pour réaliser ses ambitions, ils décident d’organiser une expédition maritime sans précédent.

Il avait sans doute entendu parler de Rome. En raison de son rôle de cœur spirituel de la Chrétienté et ancienne capitale du glorieux Empire romain, elle était la ville la plus prestigieuse d’Europe à l’époque.

Björn débuta alors les préparatifs pour une expédition qui allait les faire voyager jusqu'au cœur de la mer Méditerranée. 

Le voyage en Méditerranée

Bateaux viking en mer Méditerranée

C’est ainsi qu’en 858, Björn amassa une flotte de 62 navires et s'engagea avec Hasting dans un voyage vers la Méditerranée.

Leur voyage est une succession de pillages des villes côtières qu’ils rencontrèrent sur leur route.

Björn et sa flotte ont donc longé la Francie ainsi que les côtes de la péninsule ibérique.

Ils pillent la côte ibérique et attaquent plusieurs villes et villages de l’émirat de Cordoue, dont Lisbonne, Séville et Cadix.

Björn et son équipage franchisse ensuite le détroit de Gibraltar, que les Scandinaves connaissaient sous le nom de Njörvasund, et pénètre en Méditerranée. 

L’armada mena une attaque contre la ville de Nekor situé dans l’actuel Maroc.

Ils sont ensuite remontés vers le Nord et ont attaqué le sud de la France où ils ont passé l'hiver après avoir attaqué Narbonne, Nîmes et Valence.

L’invasion de l’Italie

Naviguant et faisant des raids le long de la côte sud du royaume des Francs, les Vikings sont finalement arrivés en vue de la côte nord-ouest de l'Italie.

Selon le poète Normand Benoit de Sainte-Maure, les Vikings attaquèrent alors la ville italienne de Pise, qu’ils saccagèrent et pillèrent sans merci.

Björn voulait que sa prochaine conquête soit Rome, mais il savait que la ville serait bien gardée.

Sur leur route, les Vikings parviennent à la ville de Luna. À en croire les sources, Björn et sa troupe, possiblement impressionnés par les fortifications de la ville, aurait cru être arrivé devant Rome.

Avec son compagnon Hasting, il conçut un plan machiavélique pour s’emparer de la ville tout en évitant de lancer un assaut meurtrier ou de devoir assiéger la ville durant des mois.

Dans un message transmis à l'évêque de la ville, Hasting aurait informé les autorités que leurs troupes étaient frappé par la maladie. Il ajouta qu’il était lui-même mourant et que son dernier souhait était de mourir en chrétien et d’avoir l’honneur d’être enterré dans une terre chrétienne.

Après avoir reçu les derniers sacrements, le corps d’Hasting fut alors transporté dans un cercueil vers une église située à l’intérieur de la ville. Une fois à l’intérieur, ses hommes déposèrent le cercueil.

C’est à ce moment-là qu’à la surprise générale Hasting sorti du cercueil. Ses hommes sortirent les armes qu’ils avaient cachés sous leurs vêtements et commencèrent à ravager la ville. Ils ouvrirent la porte aux autres Vikings restés à l’extérieur qui entrèrent à leur tour pour participer au pillage.

Ragnar sortant d'un cercueil

Gagné par la panique soudaine, la ville tomba rapidement. Cependant, les Vikings finirent par réaliser qu'il ne s'agissait pas de Rome, mais de Luna, une ville d'Étrurie, située en Italie. Furieux, les Vikings mirent le feu à la ville.

Après avoir quitté Luna, la flotte viking aurait procédé à des incursions en Sicile et sur les côtes d'Afrique du Nord.

Sur le chemin du retour, ils rencontrèrent dans le détroit de Gibraltar la flotte de l’émirat de Cordoue qu’il leur infligea une défaite. Selon le chroniquer arabe Ibn Idhari, les Vikings perdirent deux navires remplis de richesse pendant l’affrontement, mais le reste pu fuir vers l’océan Atlantique.

Ils ne s’arrêtèrent pas là pour autant. Björn et les navires parvinrent à fuir et a effectuer des raid dans les régions chrétiennes d'Espagne, dont la ville de Pampelune.

En définitive, sur les 62 navires qui accompagnèrent Bjorn trois ans plus tôt, environ une vingtaine de navires parvinrent à rentrer en Scandinavie.

Les richesses et les récits glorieux accumulés lors de ce fabuleux voyage permirent sans doute de faire de Björn Côtes-de-Fer le guerrier légendaire qu’il est aujourd’hui.

La mort de Björn Ragnarsson

Les sources historiques ne font aucune mention de la mort de Björn Jarnsida. On peut donc supposer qu’il régna en Suède jusqu’à sa mort.

Toutefois, des experts pensent avoir réussi à localiser la tombe du fondateur de la dynastie Munsö.

Un monticule, comme ceux souvent utilisés lors des rites funéraires vikings, est identifié par certains experts comme étant le dernier lieu de repos du chef viking. La tombe est située sur l'île de Munsö, tout prêt du village de Birka.

Au dessus du monticule, le fragment d'une pierre runique marque l'endroit comme on peut le voir dans la vidéo suivante:

La présence d'environ 3000 tombes dans le secteur prouve que le lieu était un important site de la période viking.

C'est d'ailleurs tout prêt de là que les chercheurs ont également découvert la célèbre tombe de la guerrière viking de Birka.

L’histoire de Björn Côtes-de-Fer dans la culture populaire

Plus que tout autre récit, la série télévisée Vikings a largement contribué à étendre la renommée de Björn Jarnsida.

Dans la populaire série produite par History Channel, le personnage de Björn est incarné par l'acteur canadien Alexander Ludwig.

Contrairement aux récits scandinaves, qui racontent que Bjorn était le fils de Ragnar et d’Aslaug, Michael Hirst, le créateur de la série, a choisi de faire de Lagertha la mère de Björn.

Björn est présent tout au long des six saisons de la série. On découvre d'abord un jeune personnage déchiré entre son attachement pour sa mère et son père.

Il accompagne très tôt son père lors d’expéditions guerrières. À la mort de Ragnar, Côtes-de-Fer part pour son voyage en Méditerranée puis rentre à Kattegat enrichi de richesses et d’expérience.

Un conflit familiale l'oppose à son terrible frère Ivar le Désossé qui aspire à devenir le plus glorieux des fils de Ragnar et le plus grand guerrier viking ayant jamais vécu.

Lors des dernières saisons de la série, une rivalité constante va l’opposer au roi Harald à la Belle Chevelure qui jalouse la renommée de Björn.

À la mort de Lagertha, Björn devient le chef de la famille des Ragnrarsson. Il doit assumer son rôle de roi et défendre la ville de Kattegat, devenu un carrefour commercial majeur, contre les forces qui la menacent.

Arbore le look des plus grands chefs vikings!

Enfin, si, comme nous, l'histoire et la culture viking te fascinent, découvre notre sélection de bijoux vikings. Ils te permettront de conserver toujours près de toi des objets nordiques qui t'inspireront dans ton quotidien.

Bijoux Vikings

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.