La livraison est GRATUITE sur tous nos bijoux en boutique

Quelle est l'origine de la fête viking de Yule ?

Quelle est l'origine de la fête viking de Yule ?

Comme chaque année, la période de Noël est l’occasion de réjouissances et de célébrations.

Si la fête de Noël est aujourd’hui une fête chrétienne, bien des caractéristiques de cette fête tirent leur origine dans l’ancienne tradition nordique. Chez les Vikings, cette fête portait le nom de Yule. La fête de Yule commençait généralement le 21 décembre, jour du Solstice d'hiver, et durait les 12 jours suivants, ce qui correspond à peu près à la période pendant laquelle la plupart des pays modernes célèbrent la période des fêtes de Noël et du jour de l’An.

Durant les célébrations qui avaient lieu à l’occasion de Yule, les anciens Scandinaves rendaient hommage au dieu Odin. À l’occasion de cette fête, les Vikings célébraient le retour du Soleil et le retour des beaux jours.

Encore aujourd’hui, de nombreuses similitudes existent entre Noël et la fête de Yule.

Quelle est la signification du mot Yule ?

Le mot Yule vient de l'ancien mot norrois Jól, mais la fête est bien plus ancienne que le mot lui-même. La signification du mot en vieux norrois semble s'être perdue avec le temps. Certains pensent que le mot est lié au mot (islandais : hjól / danois/norvégien/suédois : hjul) qui signifie roue en Scandinavie. Le mot roue pourrait alors faire référence à la croix solaire, également appelée roue solaire (islandais : sól hjól / danois/norvégien/suédois : solhjul). Certains linguistes suggèrent que le mot français "Joli" et le mot anglais "Jolly" sont probablement dérivés du vieux mot norrois Jol.

Quelle est l’origine de la fête de Yule ?

Les origines précises de cette fête païenne remontent sans doute à plusieurs millénaires. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ils ne s’agissaient pas d’une fête simplement scandinave, mais elle est, en fait, d'origine germanique. Les dieux et déesses païens qui sont souvent associés aux Vikings et à la Scandinavie aujourd'hui ont une origine plus large. Les tribus du nord de l'Allemagne et du nord de la Pologne étaient également composées de peuplades qui vénéraient les dieux nordiques.

Comment les Vikings célébraient-ils Yule?

La fête de Yule occupait une place importante dans la vie festive des Vikings. Par conséquent, les jours consacrés à célébrer le Soleil et le retour prochain de la belle saison étaient rythmés par de nombreux rituels symboliques.

Au moment du solstice d'hiver, les hommes et les femmes partaient dans la forêt pour trouver un beau conifère pour décorer leur foyer. Le sapin était ensuite abattu à la hache et ramené à la maison. Lorsqu'un Viking ramenait son arbre de Yule, il y gravait des runes, demandant aux dieux d'entendre ses souhaits et de lui apporter, ainsi qu'à sa famille, santé et prospérité.

Ensuite, il coupait un morceau du tronc de l'arbre de Yule et y mettait le feu. Ce morceau de bois était appelé la bûche de Yule et représentait la renaissance du Soleil. La bûche et l'arbre de Yule sont demeurés jusqu’à nos comme des pièces maitresses des célébrations de Noël.

Mais malgré de nombreuses similitudes, certaines choses diffèrent entre Noël et Yule. Un rituel de Yule encore très fréquent aujourd'hui consiste à fabriquer un bouc en paille. Communément appelée le Julbock, cette tradition est uniquement liée à la culture nordique. Le bouc de Yule était généralement fait de pailles de blé. On le décorait ensuite de différents tissus et bijoux. Il représentait Tanngrisnir et Tanngnjóstr, les deux boucs qui, selon la mythologie nordique, tiraient le char de Thor. Encore aujourd'hui, le bouc de Yule est un élément essentiel des célébrations de Noël en Scandinavie, notamment en Suède où l'on érige chaque année un Julbock géant dans la ville Gävle.

Julbock

Les jeunes hommes vikings qui voulaient rendre hommage au dieu Thor se déguisaient en bouc et visitaient les foyers du village. Ces jeunes hommes étaient considérés comme des envoyés du dieu Thor lui-même, et tout honorable Viking se devait donc de les inviter à manger et à boire.

Thor était une figure importante parmi les peuples scandinaves. Il était également intimement associé aux célébrations qui entouraient la fête de Yule. On disait qu’il parcourait le ciel sur son chariot magique et qu’il descendait dans les maisons en passant par la cheminée. Cette dernière anecdote n’est pas sans rappeler le voyage effectué par le Père Noël et la distribution de cadeaux aux enfants sages, qu’il place sous le sapin après s’être introduit dans la maison en passant par la cheminée.

Le Yule Blot, le sacrifice du solstice d’hiver

Comme pour de nombreuses religions antiques, le solstice d’hiver était un moment sacré doté d’une très grande importance. La période entre le 21 et le 25 décembre correspond aux journées les plus courtes et les plus sombres de l’année dans l’hémisphère nord.

Yule Solstice hiver

Dans cette région du monde où les ressources se font rares en cette période de l’année, la renaissance du Soleil annonce le retour de la prospérité et de la richesse qui viennent avec les récoltes. La fête de Yule était donc aussi l’occasion de célébrer la renaissance du soleil et le cycle de la nouvelle année.

Nous savons que les sacrifices vikings d'animaux étaient courants en Scandinavie et qu'ils étaient réalisés dans un contexte religieux. Ces pratiques chamaniques étaient appelées blóts, et elles avaient lieu à certains jours de l'année. L'un des plus importants de ces blóts est le jólablót, qui signifie le sacrifice de Yule.

Les gens sacrifiaient des animaux aux dieux, dans l'espoir d'obtenir une bonne récolte l'année suivante.

Avant le début de la fête de Yule, toutes sortes d'animaux étaient sacrifiés, notamment des chevaux. Le sang des animaux morts était recueilli dans des bols. Le sang était ensuite aspergé par une Volvä sur les autels, les murs et les participants à l’aide de brindilles. La viande était ensuite cuite dans des marmites suspendues au-dessus d'un feu situé sur le sol au milieu de la salle.

La remise de dons et de présents à l’occasion des célébrations de Yule

Il n’est pas certain de savoir sir des présents étaient effectivement distribués ou pas. Mais il est probable que lors des fêtes de Yule, les personnes les plus fortunées aient distribué des dons et des présents à leurs proches.

La fête de Yule est-elle encore pratiquée aujourd’hui ?

Curieusement, dans les pays scandinaves, la fête de Noël porte encore le nom de Yule. Bien que le nom soit demeuré le même, les habitants de Scandinavie ne célèbrent plus les mêmes rituels que leurs ancêtres. Les pays situés au nord de la mer Baltique étant désormais de tradition chrétienne, la tradition et les rituels sont davantage inspirés du christianisme.

Néanmoins, la fête de Yule, tel qu’elle était autrefois pratiquée autrefois, connait un renouveau depuis quelques décennies. Les membres de la communauté Asatru s’efforcent de faire renaitre les anciens préceptes et les rituels de l’ancienne foi religion nordique. La fête de Yule constitue une des fêtes majeures célébrées les pratiquants se réclamant de la foi Asatru.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.