La livraison est GRATUITE sur tous nos bijoux en boutique

Hlidskjalf le trône d'Odin

Hlidskjalf le trône d'Odin

Pour bien observer un paysage, il est toujours idéal de trouver un lieu situé en hauteur. Dans la mythologie nordique, le dieu Odin avait lui aussi son point d’observation à partir duquel il surveillait les événements qui se déroulaient dans le monde. Dans ce lieu se trouvait Hlidskjalf, le trône d’Odin à partir duquel il observait le monde et les activités humaines.

Que symbolisait Hlidskjalf?

Hlidskjalf, le trône d'Odin

Comme pour de nombreux aspects de la mythologie nordique, la forme et la signification exactes de Hlidskjalf sont sujets à débat. Le mot Hlidskjalf signifie un lieu élevé avec une vue étendue.

Encore aujourd’hui, les trônes sont un symbole de pouvoir. Par le passé les rois recevaient leurs nombreux invités dans la salle du trône. Par conséquent, Hlidskjalf était également un des symboles du pouvoir d’Odin.

Ce point élevé situé au sommet d’une montagne située dans le royaume d’Asgard était également un symbole de sagesse et de connaissance. Odin, en tant que dieu de la magie, de la sagesse et de la connaisse pouvait avoir accès à la connaissance du monde grâce à l’avantage que conférait la position de Hlidskjalf.

L’observatoire d’Odin est relaté dans les textes nordiques présentent dans les Eddas de Snorri Sturlusson. Toutefois, le trône est mentionné à la fois comme un bâtiment et comme le nom du siège lui-même. 

Dans le texte de Snorri, écrit au 13e siècle, on découvre la description suivante: 

"Il y a une demeure appelée Hlidskjalf, et quand Odin s'y asseyait sur le haut siège, il regardait le monde entier et voyait les actes de chaque homme, et savait tout ce qu'il voyait".

Quelle que soit sa forme exacte, la notion de haut lieu d'où l'on peut voir le monde est un thème récurrent dans la culture nordique. Par exemple, les anciens nordiques pratiquaient un type de magie appelé Seidr, dans lequel un chaman prophétisait sur le sort d'individus ou de la communauté dans son ensemble. Il le faisait alors qu'il était en transe et assis dans un endroit élevé, comme une plate-forme naturelle ou un siège surélevé. L'idée était que l'élévation physique aidait le "voyant" dans ses visions et ses voyages dans l'espace et le temps.

Hlidskalf dans la mythologie nordique

Le récit du Gylfaginning rapporte que lorsqu’un jour Odin était absent, le dieu Freyr profita de ce moment pour s’asseoir sur le trône de son maître. Il parcourut le monde du regard et put observer la géante Gerd dont il tomba immédiatement amoureux.

Freyr assis sur le trône d'Odin

Dans l’histoire qui relate la mort de Balder, on apprend que pour retrouver Loki, qui était responsable de l’assassinat, Odin prit place sur le trône Hlidskjalf.

Ainsi tout comme les rois siègent sur leur trône pour s’enquérir des requêtes de leurs serviteurs et des informations apportées par leurs messagers, Odin siégeait sur son trône pour y observer les neuf mondes et les événements qui s’y déroulaient. Le trône Hlidskjalf était ainsi source de connaissance et de sagesse.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.