La livraison est GRATUITE sur tous nos bijoux en boutique

Tyr le dieu du sacrifice dans la mythologie nordique

Tyr le dieu du sacrifice dans la mythologie nordique

Dans la mythologie nordique, chaque dieu est en possession de certaines qualités précieuses que nous souhaitons tous avoir dans la vie. Certaines d'entre elles peuvent être le courage, la force physique, la sagesse, la longévité, etc. Mais souvent, ces qualités ne sont guère utilisées pour le bien de l'ensemble de la communauté. Pourtant, il y avait un dieu qui a toujours accordé la priorité au bien de son clan. Il s'agissait de Tyr, que nous considérons toujours comme le dieu de la justice et de la guerre. En y regardant de plus près, Tyr était aussi un dieu du sacrifice.

Qui était Tyr ?

Tyr était l'une des grandes figures de la mythologie nordique et de l'ère viking. Mais la vérité est que Tyr n'est n'a pas connu la popularité d'autres dieux tels que Thor ou Odin. C'est peut-être parce qu'il n'apparaît dans aucun film à gros budget. Toutefois, rien ne peut remplacer son importance à son époque.

Il y avait trois dieux de la guerre dans la mythologie nordique : Odin, Thor et Tyr. Alors qu'Odin était le dieu de la stratégie militaire, Thor celui de la force physique au combat, Tyr était le dieu de la justice à la guerre.

De nombreux spécialistes pensent qu'à l'époque des Vikings, Tyr avait un rôle dominant, parfois même plus puissant qu'Odin, le Père de Tout. Mais au fil du temps, Odin est devenu plus populaire. Désormais, une grande part de la mythologie scandinave est centrée autour de la figure d'Odin.

Tyr apparaissait souvent comme un dieu muni d'une seule main. Son autre main brandissait une épée, symbole d'honneur et de pouvoir.

La raison pour laquelle Tyr avait une seule main était la raison pour laquelle il portait le titre de "Dieu du sacrifice".

Le sacrifice de Tyr

Sacrifice du dieu Tyr

Odin était le souverain d'Asgard et il faisait partie de ceux qui connaissaient les destins des dieux. Odin réalisa que pour empêcher la bataille apocalyptique de Ragnarök, il devait empêcher les enfants de Loki de former une puissante alliance. Odin a alors isolé chacun des enfants de Loki dans des mondes différents. Fenrir, quant à lui, a été emmené à Asgard afin de vivre auprès des dieux et ainsi demeurer sous leur surveillance.

Pendant le séjour du loup Fenrir, aucun dieu n'a jamais osé la bête féroce. Bien qu'Odin ait amené Fenrir à Asgard, Fenrir est devenu un paria dans le royaume des dieux.

Pourtant, le seul qui avait osé approcher et nourrir Fenrir était Tyr. Tyr prenait du plaisir à s'amuser avec le jeune loup.

Mais de jour en jour, les dieux avaient de plus en plus peur de Fenrir car il grandissait à une vitesse incroyable. Et il était temps pour Fenrir de quitter Asgard. Cependant, Odin ne voulait pas permettre à Fenrir de se promener librement dans le cosmos nordique. Il a alors été décidé que Fenrir devait être retenu prisonnier afin qu'il ne puisse pas ravager les neuf mondes.

Mais Fenrir était bien plus fort que ce que l'on pouvait imaginer. Il a facilement brisé les chaînes que les dieux avaient pris soin de fabriquer pour lui.

Ce n'est que la troisième fois que les dieux ont utilisé une chaîne magique fabriquée par les nains pour attacher Fenrir. Cette chaine portait le nom de gleipnir. Pour la fabriquer, les nains de Svartalfheim ont eu recour à des ingrédients étranges: le bruit du pas du chat, les racines de la montagne, la salive des oiseaux, la barbe de la femme, les tendons de l'ours et le souffle du poisson.

Mais Fenrir était si intelligent qu'il a flairé la ruse des dieux. Il a alors refusé de se laisser lier par cette chaîne magique. La finesse de la chaine et la fragilité apparente de la chaine paraissaient suspectes à ses yeux. Fenrir a alors dit aux dieux que s'ils souhaitaient le voir essayer la chaine, Odin et les autres devaient lui promettre que s'il ne parvenait pas à se libérer tout seul, les dieux devraient le laisser partir librement.

Les dieux promirent alors qu'il en serait ainsi. Néanmoins, Fenrir demanda une garantie supplémentaire. Il demanda à ce qu'un dieu mette sa main dans sa gueule.

Évidemment, personne n'osait l'approcher, sans parler de mettre une main dans sa gueule géante. Le seul à s'être porté volontaire était Tyr.

Tyr a mis sa main dans la bouche de Fenrir et les dieux ont commencé à lier le loup avec les liens magiques fabriqués par les nains. À la grande surprise de Fenrir, il n'a pas pu se libérer de cette chaîne-là. Voyant que Fenrir était retenu prisonnier et qu'il était incapable de se libérer, les dieux se mirent à rire.

Tyr dieu nordique de la justice et du sacrifice

Aussi rapide qu'un éclair, Fenrir mordit la main de Tyr, laissant ce dieu dans le sang et la douleur. Mais la morsure ne pouvait rien changer. Car Fenrir fut finalement attaché au rocher, dans un endroit que seuls les dieux connaissent. Il y resta jusqu'à ce que le jour de Ragnarök survienne.

Cette histoire révèle beaucoup de choses sur la mythologie nordique et les dieux scandinaves. Mais le plus important à retenir est le sacrifice de Tyr.

Alors qu'Odin est connu pour s'être sacrifié pour obtenir la connaissance de la magie et des runes, Tyr s'est sacrifié pour le bien de son clan.

Dans cette histoire est véhiculée l'idée de l'importance du sacrifice de soi pour le bien commun. Tout comme Tyr, cette histoire révélait aux Vikings que si la préservation de soi est importante, il faut parfois être prêt à se sacrifier pour le bien-être de sa communauté.

Évidemment, Tyr pouvait se débarrasser de la morsure. Mais il a choisi de perdre une main pour le bien de ses compagnons. Tyr a dû avoir honte de l'acte de rupture du serment des dieux. Comme cela est bien connu, dans la société nordique, briser une promesse est un grand sacrilège. Dans ce récit, les dieux eux-mêmes ont fait preuve d'une grande trahison envers Fenrir. Pour rétablir la justice, Tyr accepta de perdre sa main afin de laver l'honneur des dieux entaché par cette félonie.

D'un autre point de vue, beaucoup s'accordent à dire que Tyr a eu pitié de Fenrir qui a été traité injustement depuis sa naissance. Après tout, Fenrir n'avait rien fait de mal à la communauté des dieux. Mais, à l'exception de Tyr, personne ne lui a montré le moindre signe de gentillesse à Asgard.

Fenrir conserva une rancoeur terrible contre les dieux. En quelque sorte, la trahison des dieux provoqua Ragnarok. Peut-être que si les dieux d'Asgard n'avaient pas ainsi trahi Fenrir, le loup n'aurait pas eu envie de ravager le monde.

L'histoire de Tyr est le meilleur exemple de l'importance de servir les gens. "Seule une vie vécue au service des autres vaut la peine d'être vécue."

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.