La livraison est GRATUITE sur tous nos bijoux en boutique

Les Vikings buvaient-ils de la bière?

Les Vikings buvaient-ils de la bière?

Les Vikings sont des personnes accompagnées de l'image de guerriers assoiffés de sang qui ont dominé l'Europe et au-delà au Moyen Âge. Cependant, bien que les Vikings n'aient pas hésité à verser le sang de leurs ennemis au cours d'innombrables guerres, ce n'était pas la seule chose dont ces guerriers intrépides avaient envie.

À la question de savoir si les Vikings connaissaient l'alcool, la réponse est probablement connue de tous. Oui, les Vikings aimaient boire des boissons alcoolisées. Si vous y réfléchissez un peu mieux, pour survivre dans le froid et l'obscurité du Nord, les Vikings devaient absolument consommer quelque chose de sucré et d'alcoolisé qui leur remontait le moral et leur réchauffait le sang pendant les longs et froids mois d’hiver.

Alors, que buvaient réellement les Vikings ?

Quelles boissons alcoolisées les Vikings buvaient-ils ?

Quelles étaient les boissons des Vikings

Grâce aux séries télévisées et aux films sur les Vikings, nous avons l’impression que la bière et les autres boissons alcoolisées occupaient une place importante dans la vie des Vikings. Dans l’imaginaire populaire, les Vikings sont souvent représentés en train de boire leur bière dans des chopes ou des cornes à boire.

Mais que buvaient réellement les Vikings?

Le vin

Grâce aux nombreuses fouilles archéologiques, nous savons aujourd’hui que les hommes de la Scandinavie médiévale avaient diverses boissons à leur disposition. La bière était évidemment la boisson la plus répandue parmi les Vikings. Toutefois, les découvertes archéologiques ont permis de mettre à jour des objets et des vestiges qui laissent penser que les Scandinaves produisaient également du vin. En effet, les recherches ont permis de révéler la présence de pépins de raison carbonisés au Danemark. Ces découvertes ont permis de conclure que les Danois n’importaient pas seulement du vin, mais qu’ils le produisaient localement.

Mais ils ne faisaient pas que produire du vin. Afin d’éviter des raids, certaines régions d’Europe versaient des tributs en vin. Cette boisson ayant une grande valeur marchande à l’époque, les Vikings auraient volontiers accepté les paiements en tonneaux de vin!

Néanmoins, la production et l’importation de vin étant plus couteuses, cette boisson était très probablement réservée aux familles les plus fortunées de la société viking.

La bière

Les gens ordinaires consommaient surtout une bière faiblement alcoolisée qui porte le nom de "ale". Cette boisson était consommée quotidiennement et faisait partie intégrante du mode de vie scandinave. Les Vikings étant de grands navigateurs, l’ale était une boisson importante pour contrer la soif durant les longs séjours en mer, car l’eau ne peut rester indéfiniment sans devenir toxique. La bière permettait donc aux marins d’avoir à disposition une boisson fraiche qui pouvait être conservée bien plus longtemps que l’eau.

Le Moyen-Âge n’était pas une période de l’histoire particulièrement connue pour ses règles sanitaires exemplaires! Par conséquent, la fabrication puis la conservation de la bière constituaient une alternative.   

La fabrication de la bière était donc une manière de conserver l’eau sous une forme potable et consommable pendant longtemps. Les techniques qui consistaient à saler la viande ou à la fumer pour la conserver partaient du même principe.

La bière présentait également l’avantage d’être un aliment calorique. À une époque où le travail était rude et où les longs mois d’hiver ne permettaient pas d’avoir accès à une nourriture abondante toute l’année, l’apport calorique de la bière était un atout bénéfique pour les Vikings. En complément des autres aliments, la bière leur fournissait les calories nécessaires afin d’accomplir leurs tâches quotidiennes. La bière était donc un élément important du régime alimentaire des Vikings.

L’hydromel

L’hydromel était également une boisson particulièrement appréciée par les Vikings. Cette boisson antique était fabriquée à partir de miel. Mais le miel était assez dispendieux à l’époque. L’hydromel était donc consommé à de rares occasions spéciales. On pense entre autres aux cérémonies religieuses où lors de mariages.

Cependant, si vous cherchez une réponse à la question : "Quel type de bière les Vikings buvaient-ils ?", vous serez surpris par certaines des réponses que vous obtiendrez.

Mais si les Vikings étaient de grands amateurs de bière, quelle variété de bière buvaient-ils? Consommaient-ils plusieurs types de bières?

Quel était le pourcentage d'alcool de la bière nordique?

De nombreux ingrédients utilisés à l'époque pour le brassage étaient sauvages, comme les baies sucrées sauvages, les lichens et diverses herbes aromatiques. En outre, des recherches effectuées dans d'anciens établissements vikings ont permis de découvrir que le brassage de la bière était confié aux femmes dans la société viking.

Pour la production de leurs bières, les Vikings avaient recours à des ingrédients sauvages. Les baies sauvages et les herbes aromatiques entraient souvent dans la fabrication de la bière scandinave.

La variété des ingrédients et des plantes utilisées dans le processus de fermentation permettait de produire plusieurs types de bières différents.

D'après les recherches archéologiques, nous savons que les Vikings utilisaient de la levure pour brasser leur bière, comme le font les brasseries encore aujourd'hui. L’utilisation de la levure est primordiale. C’est elle qui permet de transformer le sucre en alcool et de générer du dioxyde de carbone pendant la période de fermentation.

Quelle bière buvaient les Vikings ?

Les Vikings produisaient deux principaux types de bière. La première était une bière amère et fortement alcoolisée. La seconde, appelée « ale », était plutôt douce.

Le degré d’alcool était ce qui distinguait principalement ces deux bières. Toutefois, le pourcentage exact d’alcool contenu dans les bières vikings demeure un mystère. On pense que le pourcentage d’alcool de la bière brassée par les Vikings se situait entre 2 et 13 % d'alcool par volume. Le taux d’alcool présent dans la bière viking dépendait très certainement de la quantité d'eau ajoutée au cours du processus de brassage.

C'est pourquoi on pense que la bière plus forte en alcool était conservée pour être bu à certaines occasions, comme lors des mariages, des funérailles, etc. L’ale, pour sa part, était réservée à un usage quotidien. Son faible taux d’alcool (environ 2% d’alcool par volume) permettait même aux enfants de la boire.

Quelle était la saveur de l'ale viking?

Tout comme le pourcentage d’alcool des bières vikings demeure un mystère, il n’est pas possible d’affirmer avec certitude quel gout pouvait avoir la bière consommée par les anciens Scandinaves.

Malheureusement, la pratique du brassage était une technique qui se transmettait oralement et aucune note écrite n’a été conservée concernant les méthodes de production des bières.

Bien qu’il soit possible d’avoir une idée sur la façon dont les Scandinaves brassaient jadis la bière, la recette et les procédés exacts entourant sa fabrication ne sauront probablement jamais découverts.

Les méthodes de brassage différent certainement du processus par lequel la bière est produite aujourd’hui. Les bières vikings étaient probablement produites par le pétrissage et la fermentation de grains et de céréales dans des récipients.

Plusieurs ingrédients entraient dans la production de la bière de l’époque. Les Vikings utilisaient des céréales, de l’eau, de la levure ainsi que des plantes aromatiques. Pour l’arôme, on avait le plus souvent recours au houblon même si d’autres herbes aromatiques ont probablement été fréquemment utilisées.

Les différentes variétés de céréales pouvaient également intervenir dans la saveur finale de la bière. La qualité des récoltes d’une année à l’autre pouvait également avoir une influence sur le gout de la bière et la qualité du produit final.

L’orge était le plus souvent utilisée dans la production de la bière, mais les Vikings avaient également recours à l’avoine et au seigle. Cela dépendait toutefois des régions où était produite la bière.

Il faut également mentionner le grain d’escourgeon que les Vikings ont apporté en Angleterre autour du 8e siècle. L’escourgeon était une variété de blé très commune en Europe du Nord. Par conséquent, le grain d’escourgeon était également utilisé pour le brassage de la bière et est considéré comme une céréale viking.

Quelle est la plus ancienne bière connue?

La bière était probablement l’une des premières boissons produites et quelle est peut-être plus ancienne que nous ne pouvons encore l’imaginer.

Récemment, des recherches archéologiques menées en Israël ont permis de relever des traces qui indiquent que de la bière était déjà produite dans cette région il y a 13 000 ans. Il s’agirait des plus anciennes traces de boissons alcoolisées créées par l’homme et découvertes à ce jour.

La production de la bière aurait donc précédé le développement de l’agriculture. La production de la bière pourrait même avoir été l’élément qui aurait poussé les sociétés de l’époque à développer l’agriculture et à cultiver les premières céréales sauvages.

Ces traces de brassages antiques ont été découvertes dans la grotte de Raqefet (Israël). On y a retrouvé des mortiers qui auraient servi à la préparation du malt de bière.

Avec quoi les Vikings buvaient-ils leur bière?

Comment les vikings buvaient leur bière

Bien que les chopes de bière fabriquées à la main aient existé à l'époque des Vikings, nous avons encore à l’esprit l’image de guerriers vikings buvant leur bière dans une corne d’animal.

Fabriquer une corne à boire n’est pas si compliqué que ça. Tu peux toi aussi en fabriquer une à l’aide des étapes suivantes.

Instructions pour fabriquer des cornes à boire :

  1. Plongez la corne nettoyée dans de l'eau bouillante et laissez-la dans l'eau pendant une demi-heure. De cette façon, vous vous débarrasserez de l'odeur nauséabonde de la corne et la débarrasserez également des bactéries.
  2. Dissolvez de la cire d'abeille 100% pure. Vous pouvez le faire en mettant la cire dans un bol d'eau chaude.
  3. Versez la cire dans le cor jusqu'à ce que vous couvriez l'intérieur du cor d'une couche épaisse.
  4. Vous pouvez polir et modifier l'extérieur de la corne comme vous le souhaitez.
  5. Laissez sécher le cor pendant au moins 24 heures.
  6. Fabriquez un support sur lequel vous pourrez placer le cor tout en buvant votre boisson.
  7. Versez la bière dans la corne et dégustez-la comme un vrai Viking.

Conclusion

Boire de la bière dans la culture viking était plus qu'une simple activité de détente bien méritée après une rude journée de labeur ou de combat.

Si les Vikings croyaient que l’ivresse pouvaient les mettre en contact direct avec les dieux et leurs ancêtres, de nombreuses citations vikings témoignent que les Vikings accordaient également une grande importance à la capacité de boire avec modération.

Par conséquent, il ne faut pas tomber dans le piège de considérer les Vikings comme des ivrognes cruels. La sophistication des techniques de brassages de la bières employées par les Vikings montrent combien les Vikings avaient développé un précieux savoir-faire. Ce savoir-faire qui passait par la fine sélection de céréales et par des méthodes de brassage complexes était lui-même un témoignage du degré de sophistication des communautés Vikings.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.